mercredi 9 mars 2016

Possible report de l'élection pour le renouvellement du nouveau conseil exécutif de l’université d’Etat d’Haïti prévue pour vendredi: la Cellule de Réflexion pour la Nouvelle UEH dénonce des combines de la part de la commission électorale




Port-au-Prince, le 9 mars 2016 – (AHP)- Moins de 48 heures avant le vote pour le renouvellement du nouveau conseil exécutif de l’université d’Etat d’Haïti, la situation reste compliquée et confuse, en raison de vives protestations  d’étudiants et de professeurs qui accusent la commission électorale de se laisser manipuler par certains candidats.

Le président de la Cellule de Réflexion pour la Nouvelle UEH, Luné Roc Pierre Louis, a dit croire  mercredi que l’élection prévue le 11 mars ne pourra pas se tenir, soulignant qu’aucun débat n’a eu lieu à cause de l’hostilité de la communauté universitaire à la commission électorale accusée de combines.

La Cellule exhorte les hôtels et les restaurants du pays à déclarer personae non gratae ceux qu'elle nomme  les macoutes de la CCE et du CE et les complices et fantômes candidats qui viennent louer des espaces pour des débat bizangos. Elle leur demande  de ne recevoir ces gens chez vous à aucun titre que ce soit.

"Nos services de renseignement sont mobilisés en permanence pour organiser des sit-in à cet effet", a prevenu la Cellule de réflexion.

Cependant, un possible report du vote du 11 mars est envisagé selon Rogéda Dorcé Dorcil, président de la Commission électorale.

Le doyen de la faculté de Linguistique Appliquée a dit reconnaitre que les débats qui doivent précéder le vote n’ont pu se tenir jusqu'ici et appelle les protestataires à faire valoir leurs revendications dans les règles de l’art.

0 commentaires:

Publier un commentaire