jeudi 17 mars 2016

Enoncé de politique générale de Fritz Jean: les excès de language se multipient au sénat: le sénateur Carl Murat Cantave du KID soutient que son bloc attend Fritz jean pour le liquider: le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé rétorque qu’une majorité de plus de 60 députés est prête à lui accorder un vote de confiance




Port-au-Prince, le 17 mars 2016 – (AHP) – Alors que le premier ministre Fritz Jean n’a pu présenter  l’énoncé de sa politique générale mercredi à la chambre des députés, les membres du groupe minoritaire du sénat affirment l’attendre de pieds fermes au grand corps pour le liquider, s’il arrive à passer l’étape de la chambre basse, comme dans un vulgaire combat de gladiateurs.

Le groupe majoritaire reste toutefois confiant dans les chances de M. Jean d’accéder à la primature, tout en dénoncant les derapages et les écarts de language de certains sénateurs du camp opposé.

Le sénateur Carl Murat Cantave du KID,  le parti de l'ancien premier ministre de  Michel Martelly, Evans Paul, a ainsi fulminé: que sa politique générale soit en or,  ou en diamant, Fritz Jean sera éliminé puisqu’il n’a pas été choisi suivant l’esprit de l’accord du 5 février, soit en consultation avec les présidents des deux branches du parlement.

Les neuf membres du groupe minoritaire voteront de manière homogène, il n’y aura pas de voix discordante, a-t-il lancé, ajoutant que le décor est déjà planté.

Tout en appelant au rejet de l'énoncé de politique géneral de dxe Fritz Jean, l’élu de l’Artibonite a fait savoir que si que si les élections n’ont pas lieu le 24 avril pour permettre l’investiture du nouveau président à la date du 14 mai, comme le stipule l’accord du 5 février, l’assemblée nationale va prendre les décisions qui s’imposent.

La rumeur veut que  que c'est le sénateur Youri Latortue presenté comme un mal élu que  la minorité proches de l'ancien president Martelly voudrait voir devenir president provisoire

Pour sa part, le nouveau président du bloc minoritaire, Onondieu Louis, estime que le président provisoire Jocelerme Privert n’a aucune volonté de permettre à l’économiste Fritz Jean d’accéder à la primature.

Il l’accuse de faire passer le temps afin de rester le plus possible au palais national.

Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé du groupe majoritaire reste  toutefois confiant que le premier ministre Fritz Jean passera l’étape de la chambre des députés où une nouvelle séance est prévue ce vendredi.

Pour M. Bien-Aimé, l’échec de la séance du 16 mars qui n’a pu arriver à terme, est dû à la décision du président Privert et du premier ministre Fritz Jean, de fusionner plusieurs ministères.

Il les invite donc à revenir sur ces décisions, notamment, en maintenant le ministère des sports et celui des Haïtiens vivant à l’étranger.  Et une fois ces corrections apportées, la chambre des députés n'a plus aucune explication pour ne pas voter en faveur de Fritz Jean, a-t-il dit.

Jean-Baptiste Bien-Aimé assure qu’au niveau de la chambre basse, une majorité de plus de 60 députés est prête à accorder un vote de confiance à sa politique générale.

Mercredi, la séance de ratification de l’énoncé de la politique générale du premier ministre Fritz Jean à la chambre basse avait été ajournée suite à des discussions, par moment houleuses, sur la fusion du ministère des sports avec celui de l’éducation nationale et celle des ministères des affaires étrangères et des haïtiens vivant à l’étranger.

0 commentaires:

Publier un commentaire