jeudi 10 mars 2016

Le président provisoire pressé de mettre en place dans le meilleur délai la commission de vérification électorale: le Mouvement Grand Bel-Air et d'autrs organisations populaires questionnent par aileurs la compositon du cabinet ministériel



Port-au-Prince, le 10 mars 2016 – (AHP) -L'organisation populaire « Mouvement  Grand Bel-Air » continue d’appeler le président provisoire à  mettre en place, dans le meilleur délai, la commission de vérification électorale, en vue de faire la lumière sur les  dénonciations de fraudes massives qui auraient entâché les scrutins de 2015.

Le porte-parole de l'organisation Harold Jean Baptiste exprime par ailleurs ses réserves quant à  la composition du cabinet ministériel, déplorant l’absence de représentants d’organisations populaires.
                                                                            
Des organisations populaires proches du  MOPOD qui  avait présenté Me Samuel Madistin comme candidat à la présidence, expriment leur désaccord sur la composition du gouvernement de Fritz Jean.

Leur porte-parole Jean Samieux Saint Fleur a dit croire que plusieurs ministres peuvent etre considérés comme des agents du statu quo et appelle au lancement d'un mouvement visant à empêcher la mise en place d'un tel gouvernement.

0 commentaires:

Publier un commentaire