jeudi 23 février 2017

L’ambassadeur Ruben Silié exhorte a prioriser la construction de la confiance entre les deux peuples et les deux gouvermements de l’ile à l'occasion du 173 ème anniversaire de l'indépendance dominicaine


Le premier ministre désigné Jack Guy Lafontant a été secrétaire général du MODELH-PRDH et médecin de Jovenel Moïse et de son épouse

Port-au-Prince, 23 février 2017- (AHP)-Le Dr Jack Guy Lafontant (56 ans) qui vient d'être désigné premier ministre par le president Jovenel Moïse, a été secrétaire général du parti MODELH-PRDH fondé par feu  Louis Eugène Attis.

 C'est sous la bannière de ce parti que  le Dr Guy Théodore, un de ses proches,  a été candidat (mais non agréé) lors de la présidentielle de 2010.

Le Dr Lafontant  (Djek) est un gastro-entérologue spécialisé dans côlonoscopie. Il est également le médecin de M. Moïse et de son épouse Martine depuis plusieurs années.

Il est aussi un membre du Conseil de l'Université d'Etat d'Haïti.

Le président Jovenel Moïse fait choix du Dr Jack Guy Lafontant comme premier ministre: il s'agit d'un gastro-entérologue spécialisé dans la côlonoscopie.

Port-au-Prince, 23 février 2017- (AHP)- Le président Jovenel Moïse a finalement désigné dans la soirée du 22 février le Dr Jack Guy Lafontant  au poste de premier ministre.

"Après une deuxième série de consultations avec les présidents des deux chambres, j'ai fait choix du docteur Jack Guy Lafontant comme premier ministre", a écrit Jovenel Moïse sur son compte twittter

Une démarche qui a abouti 3 semaines après l'investiture  du nouveau président  le 7 février.

Jack Guy Lafontant est ungastro-entérologue qui s'est spécialisé dans la côlonoscopie. Il tient jusqu'à date une clinique à la Ruelle Berne (Port-au-Prince)

Le président du Sénat Youri Latortue avait fait savoir peu avant l'annonce de cette désignation   qu’aucune avancée significative n’avait  été constatée dans le processus de désignation du prochain chef de gouvernement. 

Le sénateur pro Tèt Kale Onondieu Louis avait pour sa part  jugé difficile la tache de choisir le premier ministre, en raison d’intérêts contradictoires au sein des secteurs concernés. 

Et des organisations proches de Jovenel Moise étaient  montées au créneau pour  critiquer des parlementaires qui feraient de la surenchère politique  et ne respecteraient pas le principe de la séparation des pouvoirs".

Jack Guy Lafontant doit à présent faire le dépôt de ses pièces pour analyse au bureau des deux chambres. 

Ensuite, étape non formelle, il doit entamer des consultations avec les différents blocs, avant l'énoncé de sa politique générale. 

Mais, des informations laissent croire qu'il pourrait être installé dès ce jeudi.
. 

mercredi 22 février 2017

Collecte de sang de la Fondation Lorquet en prélude aux festivités caranavalesques

  
Port-au-Prince, le 22 Février  2017.- La Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA),  en partenariat avec le Programme national de sécurité transfusionnelle (PNST), a organisé le mercredi 22 février 2017, au Nouveau Collège Bird, une Journée de Don de sang sur le thème « GRACE A VOTRE SANG, JE SUIS TOUJOURS EN VIE».  Cette activité organisée en prélude aux festivités carnavalesques prévues les 26, 27 et 28 février 2017 à Port-au-Prince et aux Cayes, vise à mobiliser l’opinion en vue de contribuer à l’augmentation des réserves de la banque de transfusion sanguine de la Croix-Rouge Haïtienne et aussi favoriser le maintien en vie de nombreuses personnes.

L'activité, selon Joël LORQUET, Fondateur-membre conseiller de ladite Fondation, revêt  toute son importance quand on sait que le Centre national de transfusion sanguine n'arrive pas à satisfaire le besoin sans cesse croissant des personnes malades et fait face à une grande rareté de ce précieux liquide. 

Abondant dans le même sens, le Président de la Fondation, Amos CINCIR, a souligné que cette initiative avait pour but de sensibiliser les élèves autour de la problématique des Haïtiens qui succombent quotidiennement dans leur lit d'hôpital suite à des hémorragies ou en raison de l'indisponibilité de sang pour les transfuser. 

Pour sa part Marckenson ALTIS, représentant du PNST, a souligné que pour pouvoir répondre aux différentes demandes des hôpitaux et couvrir les besoins de la population, la Croix-Rouge Haïtienne a besoin d'au moins 70 pochettes de sang par jour. Selon lui, ces genres d’initiative sont très importants pour renflouer la banque de transfusion sanguine. 

Étaient présents à cette journée, Jeeph SERGILLES (Vice-président de la Fondation Lorquet); Vanessa JEAN-JACQUES (Directrice de Comunication), Rosemina Pierrin NOEL (Secrétaire Générale) et Jacquelin LIRISMOND (Chargé de Projet).

Colloque autour du thème "recherches universitaires en Haïti et coopération: entre contraintes et opportunités"

Le président Jovenel Moïse fait choix du docteur Jack Guy Lafontant comme premier ministre: Il s'agit d'un médecin interniste spécialisé dans la côlonoscopie

Port-au-Prince, 23 février 2017- (AHP)- Le président Jovenel Moïse a finalement désigné dans la soirée du 22 février le Dr Jack Guy Lafontant  au poste de premier ministre.

"Après une deuxième série de consultations avec les présidents des deux chambres, j'ai fait choix du docteur Jack Guy Lafontant comme premier ministre", a écrit Jovenel Moïse sur son compte twittter

Une démarche qui a abouti 3 semaines après l'investiture  du nouveau président  le 7 février.

Jack Guy Lafontant est un interniste qu'i s'est spécialisé dans la côlonoscopie. Il tient jusqu'à date une clinique à la Ruelle Berne (Port-au-Prince)

Le président du Sénat Youri Latortue avait fait savoir peu avant l'annonce de cette désignation   qu’aucune avancée significative n’avait  été constatée dans le processus de désignation du prochain chef de gouvernement. 

Le sénateur pro Tèt Kale Onondieu Louis avait pour sa part  jugé difficile la tache de choisir le premier ministre, en raison d’intérêts contradictoires au sein des secteurs concernés. 

Et des organisations proches de Jovenel Moise étaient  montées au créneau pour  critiquer des parlementaires qui feraient de la surenchère politique  et ne respecteraient pas le principe de la séparation des pouvoirs".

Jack Guy Lafontant doit à présent faire le dépôt de ses pièces pour analyse au bureau des deux chambres. 

Ensuite, étape non formelle, il doit entamer des consultations avec les différents blocs, avant l'énoncé de sa politique générale. 

Mais, des informations laissent croire qu'il pourrait être installé dès ce jeudi.
. 

Affaire Moïse: le chef du parquet de Port-au-Prince estime pour la 2ème fois le travail du juge Bredy Fabien incomplet et lui demande d'approfondir son enquête dans le dossier UCREF/Jovenel Moïse

Port-au-Prince, le 22 février 2017 - (AHP) - Le commissaire du  gouvernement de Port-au-Prince, Me Jean Danton Léger n'a pas rendu son ordonnance ce mercredi au doyen du tribunal civil dans le dossier de blanchiment d'argent dans lequel le président Jovenel Moise est accusé d'implication.

Le chef du parquet de la capitale devait cette fois-ci, produire un réquisitoire définitif soit pour classer le dossier soit pour l'envoyer en jugement.

Mais pour la 2e fois, Jean Danton Léger estime que le travail du juge d'instruction est incomplet.Il a donc écrit  au doyen Bernard Saint-Vil pour le presser de demander au magistrat instructeur, Brédy Fabien d'approfondir son enquête.

Dans sa correspondance en date du 22 février, le commissaire du gouvernement soutient qu'un dossier d'une telle envergure et qui implique la sécurité publique nationale ne saurait être traitée avec légèreté.

D'abord, l'ancien député souhaite que le magistrat instructeur approfondisse son enquête en contraignant, par toutes les voies de fait et de droit, le président du conseil d'administration de la banque nationale de crédit BNC, M. Robert Pardo, ainsi que les membres  ayant fait partie du conseil lors de l'ouverture du compte 0340000272, à préciser sa nature, c'est-a-dire s'il a est libellé en gourde ou en dollar US.

Ensuite, il lui demande de faire analyser de manière plus exhaustive, le compte portant le numéro 504929, domicilié à la SCOTIABANK où des dépôts de l'orde de 20 a 25 mille dollars US sont fréquents.

Le chef du parquet souhaite également que soit entendu, le nommé Vinsky Knagg par qui la majorité des transactions ont été faites pour le compte de Jovenel Moise par émission de chèques.

Il faut aussi que les responsables de la banque fournissent les formulaires remplis par Jovenel Moise sur la provenance de fonds lorsqu'il devait déposer de fortes sommes d'argent.

Les demandes du commissaire Léger ne s'arrêtent pas là. Il veut également que les institutions ayant accordé des prêts à M. Moise, de produire les documents justificatifs des recouvrements des prêts à partir du 1er versement jusqu'à extinction de la dette.

Enfin, pour ce qui est de la confrontation sollicitée entre Jovenel Moise et l'homme d'affaires, Réginald Boulos, Jean-Charles Moise, Ernest Bolivar, Isonnes Etienne, Winsky Knagg, c'est le magistrat instructeur qui devrait apprécier son opportunité.

Le président dont l'élection  a fait l'objet de contestations de la part de ses principaux concurrents, 
  traine un boulet au pied avec cette accusation de blanchiment des avoirs