mardi 28 avril 2020

La diaspora haïtienne en République Dominicaine offre sa contribution aux deux Etats de l’ile Quisqueya dans la gestion de la crise sanitaire causée par le COVID19


La diaspora haïtienne en République Dominicaine offre sa contribution aux deux Etats de l’ile Quisqueya dans la gestion de la crise sanitaire causée par le COVID19

Santo-Domingo, 28 avril 2020- (AHP)- Encore une fois sous l’impulsion de la Fondation Zile (FZ),la communauté haïtienne en République Dominicaine se manifeste dans une position différente de celle de victime de violations des droits humains et de la xénophobie des groupes anti haïtiens.
A l’ occasion de la Journée Nationale de la diaspora (JND 20 avril) passée totalement sous silence par les autorités en Haiti,  un consortium composé de la Coalition d’ urgence des églises évangéliques haïtiennes, le Mouvement socio culturel des travailleurs haïtiens (MOSCTHA), le Centre de développement soutenable (CEDESO), Nap Sove Haiti (NAPSA) et la FZ  a mis à la disposition des deux gouvernements une brigade de 100 médecins et infirmières comme contribution immédiate à la gestion officielle de la pandémie COVID19.
Ces médecins et infirmières, haïtiens et dominico -haïtiens, qui parlent l’espagnol et le créole ou le français sont prêts à s’intégrer aux actions sanitaires de prévention, suivi et traitement de la pandémie en République Dominicaine, en Haiti ou la frontière entre les deux pays ou des cas de circulation transfrontalière du virus sont enregistrés en provenance de la République Dominicaine.
Cette contribution est un aspect de l’analyse de conjoncture sur le COVID19 et les relations haitiano dominicaines, adressée aux autorités des deux pays en vue d’encourager une stratégie binationale face à la pandémie. Dans ce cadre, la communauté haïtienne a aussi formulé 10 propositions 
1- Aide aux immigrants haïtiens en difficultés en raison de l’impact économique du confinement
Étudier la possibilité d'intégrer, dans un premier temps, les anciens coupeurs de canne (pensionnaires) du Conseil d’Etat du Sucre (sigles en espagnol CEA) et des autres usines sucrières du pays, ainsi que tout migrant haïtien porteur d'une carte de la Direction Générale des Migrations (DGM), dans les programmes d'aide du gouvernement dominicain. Dans un deuxième temps, avec l'aide des organisations internationales compétentes du système des Nations Unies et de l'Union Européenne, commencer un programme d'assistance humanitaire en faveur de ceux qui peuvent prouver leur séjour en territoire dominicain jusqu’au début de l'année 2018 dans le souci d’éviter que de la crise sanitaire nous arrivions à une crise humanitaire.
2- Attention spéciale aux communautés rurales vulnérables
Accorder une attention particulière aux « bateys » habités par les Dominicains, les Dominico-haitiens et les Haïtiens dans des conditions de grande vulnérabilité.

3- Programme de retour volontaire ordonné
Officialiser par un programme les « retours volontaires » des immigrants haïtiens de la République dominicaine avec l'aide de l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), en vue de renforcer les capacités du ministère de la santé d'Haïti (MSPP) en matière de contrôles sanitaires. Et le soutien de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), par l'intermédiaire de ses bureaux dans les deux pays, afin d’assurer la réinsertion socio-économique des « rapatriés volontaires » en Haïti, ce qui contribuerait à éviter une éventuelle augmentation postCovid19 de la traite et du trafic de personnes à la frontière.
4. Campagne de communication en créole
Amplifier les efforts déjà déployés par le ministère dominicain de la santé (MSP), les organisations internationales et les ONG dans la sensibilisation et l’orientation en matière de communication concernant le COVID19 en créole, en utilisant les mass médias conventionnels et en particulier les stations de radio à couverture nationale.
5- Réactivation commerciale à la frontière
Analyser la faisabilité de la réouverture, à la fin de l'état d'urgence, des marchés binationaux à partir d’un plan pilote utilisant des tunnels de désinfection et d'autres contrôles sanitaires pour la réactivation commerciale au profit des habitants de Dajabon et de la ville voisine de Ouanaminthe.
6. Création d’une commission scientifique mixte
Créer une commission scientifique conjointe (Haïti-RD) de vigilance épidémiologique, d’échanges et de transfert de connaissances. Dans l’immédiat elle contribuerait à éviter ou anticiper une deuxième vague du COVID19 en République dominicaine dont le pic s’enregistrera avant Haïti si les projections officielles se maintiennent.
7. Usage de l’héritage indigène et africain en matière de santé
Soutenir la recherche sur la médecine naturelle et les remèdes traditionnels hérités des ancêtres indigènes et africains dans le cadre de la gestion du COVID19 et de la prévention d'éventuelles infections massives.
8. Coopération pour l’acquisition de biens et services sur le marché international
En raison de la hausse des prix, élaborer un plan de soutien pour l’acquisition conjointe sur le marché international de matériels, d'intrants et d'équipements nécessaires pour freiner la propagation du virus sur l'île
9. Restructuration du MHAVE
Restructurer en Haïti le ministère des Haïtiens vivant à l'étranger (MHAVE) qui, en raison d'intrigues politiques et d'un manque de vision concernant les relations entre Haïti et sa diaspora, n'a pas été en mesure depuis la fin de l’année 2011 de remplir sa mission ou de prendre le leadership gouvernemental vis-à-vis des expatries dans les situations de tragédie comme c ;est le cas présentement.
10. Création d’un fonds binational de relance économique
Promouvoir, par le biais d'un plan de plaidoyer international commun face aux organismes multilatéraux concernés, la création du Fonds de solidarité binational (FSB) qui devrait contribuer à relancer l'économie le long de la zone frontalière et soutenir les petites et moyennes entreprises des immigrants haïtiens en République Dominicaine et des Dominicains en Haïti.

lundi 30 mars 2020

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 30 Mars 2020



Haiti compte officiellement 15 cas de personnes infectées au nouveau coronavirus sur un total de 105 personnes testees. Ce bilan pourrait s’alourdir, vu que 3 autres personnes doivent etre testees.
 Certains des 8 huit premiers cas testes positifs durant la semaine écoulée ont été autorisés à rentrer chez eux.
-C’est notammengt le cas de l’artiste-chanteur Roody Roodboy. L’artiste dénonce ce qu’il appelle un manque de confidentialité de la part des autorités sanitaires, arguant que c’est par voie de presse qu’il a appris les résultats de son test. Il s’est une nouvelle fois plaint de n’avoir pas pu  beneficier des services de son telephone. Mais beaucoup croient que Roody Roodboy devrait plutôt remercier le ciel et contribuer a sensibiliser la population.
-Un homme teste positif au coronavirus dans le Sud-est et qui avait abandonne l’hopital pour se refugier  dans la commune de Carrefour a pu etre neutralise.

42 deces et 901 cas de contamination de coronavirus, tel est le bilan recense en Republique Dominicaine, selon les autorites sanitaires. Une grande figure du monde medical dominicain, docteure Mayra Suero de Saint Hilaire , est decedee hier dimanche de la pandemie

-Une fois traitee, une personne qui avait été atteinte de coronavirus ne peut plus developper la maladie, rappelle le Dr. Jean Henold Buteau.
-Quel est l’état de la situation a St Michel de Lattalaye, deux (2) semaines après la découverte du premier cas de covid-19 dans cette commune ?
-L’ex député Miryame Amilcar déplore le fait que jusqu’à date aucune des personnes placées en quarantaine par le MSSP n’ait encore ete teste, alors que les citoyens de la ville continuent d’être stigmatises. Il plaide en faveur de la levee de la mesure de mise en quarantaine prise contre la commune de St Michel de l’Attalaye.
-La banque interamericaine de Developpement (BID) a decaisse cinquante millions de dollars en faveur de l’Etat haitien dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Les autorites haitennes ont pu obtenir cette enveloppe de la BID a partir de la desaffectation de certains fonds .
L’Etat haitien a place une commande de plus de 18 millions de dollars americains pour l achat de materiels hospitaliers aupres de la firme Bowang CO.LTD/china xu xiao. la commande en question comprend des millions de gants,des milliers de blouses sterilisees, des analyseurs de biochimie, plus de mille lits d’hopitaux et autres.
-Le president Jovenel Moise lors d’une adresse a la nation vendredi a fait etat d’un ensemble de mesures politiques, economiques et sociales pour s’assurer de la diminution de l’impact du covid-19 en Haiti.
-Le gouvernement autorise la reouverture de certaines usines pour  fabriquer  des equipements medicaux, a annonce l association des industries d haiti(ADIH) sur son compte twitter. Cette decision a été prise par le premier ministre Joseph Jouth suite a une rencontre vendredi avec les membres de l ADIH.
-Le Dr Dunois Eric Cantave estime en grande partie normale les différentes mesures d’accompagnement annoncées par le président Jovenel Moise dans le cadre de la lutte visant à accompagner la population face à la pandémie du nouveau coronavirus. Cependant il émet des doutes sur la capacité de gestion de l’équipe au pouvoir a maintes fois impliquée dans des scandales de corruption.
Plusieurs autres secteurs estiment que les fonds decaisses pour la distribution de kits alimentaires a la population ne devraient pas profiter seulement aux  proches du regime en place.
-L'un des porte parole du secteur démocratique et populaire, le'Dr Schiller Louidor juge calamiteuse la gestion faite par le gouvernement de la crise sanitaire causée par le covid-19.il estime que la seule motivation de l équipe au pouvoir, c est faire de l argent au mépris de la population  en butte au  nouveau coronavirus. Cependant,  il emet des doutes sur la capacite de gestion de l'equipe au pouvoir,  mainte fois accusee d’implication dans des scandales de corruption. 
Par ailleurs, il informe que la structure mise en place par l‘ opposition fait de son mieux  pour  sensibiliser la population sur la maladie
-Dans un communique signe le vendredi 26 mars par le premier ministre, le gouvernement a annoncé la création d’une cellule scientifique compose de 14 membres visant a lutter contre le coronavirus. Parmi les membres de ce comite figurent entre autres, les Dr Patrick Delly, Dr Jacques Boncy, Dr Martial Beneche, Dr Jean William Pape.
Le co-directeur de l’hôpital Bernard Mevs, Jerry Bitard enleve tres tot vendredi dans la matinée 26 mars a Pellerin 4, a été libere le jour meme sans versement de rançons. Le président américain Donald Trump a nié avoir appelé cette semaine Alex Rodriguez, l'ancienne star des Yankees de New York, pour discuter du coronavirus.
-Un rapport de presse a indiqué que Trump avait téléphoné la semaine derniere   à l’ancienne etoile des Yankees de New-York,  Alex Rodríguez, et à sa fiancée, l'artiste Jennifer López, pour discuter de la réponse a donner par  son gouvernement à la pandémie du coronavirus en cours. Mais Trump a dementi ce lundi  l’avoir fait.

mercredi 25 mars 2020

#Honte aux autorites haitiennes!


#Honte aux autorites haitiennes qui au lieu de prendre des mesures concrètes et applicables pour empecher la propagation du coronavirus, exposent plutot la population au danger. En effet, c’est un organisme gouvernemental, l’Office national d'identification (ONI) qui rassemblent quotidiennement des centaines de personnes au kiosque Occide Jeanty du Champ-de-mars pour  retirer la contestee carte d’identification nationale. Et pourtant, ce sont ces memes autorites qui ont passe la consigne d’interdiction de rassemblement de  plus d’une dizaine de personnes et qui ont instruit la police de proceder a l’arrestation dimanche de pasteurs,  de houngans et commercants, pour non-respect de consignes. Quelle est donc l’importance des consignes du gouvernement ? En effet, un large secteur de la presse dominicaine estime que les autorites haitiennes n’attachent aucune importance au Coronavirus

lundi 23 mars 2020

Coronavirus : Le gouvernement haitien interdit tout rassemblement depassant 10 personnes : mais l’ONI recoit des centaines de personnes au Champ-de-Mars pour l’obtention de la carte d’identification nationale contestee

Coronavirus : Le gouvernement haitien interdit tout rassemblement depassant 10 personnes : mais l’ONI recoit des centaines de personnes au Champ-de-Mars pour l’obtention de la carte d’identification nationale contestee

Port-au-Prince, 23 mars 2020- Alors que le gouvernement interdit tout rassemblement depassant une dizaine de personnes, des centaines de personnes entassees comme des sardines ont été invitees a retirer la carte d’identification nationale contestee ce lundi encore.

Tout cela, sans etre deranges par la police.

Un des bureaux  de fabrication de cette carte se trouve a proximite  de la tour 2004, mais en raison de la greve observee par une partie du personnel pour reclamer de meilleures conditions de travail, l’autre partie a invite ceux qui voulaient faire la CIN a la rejoindre a deux pas, au kioske Occide Jeanty, entrainant ainsi des centaines de personnes derriere elle. 

Hier dimanche, des pasteurs, des houngans ainsi que de petits commercants et des chauffeurs de taxi-motos ont été arretes pour avoir  viole l’interdiction de rassemblement ou le couvre-feu etabli.

Faut-il deduire qu’il n’y a pas de risques de contamination quand il s’agit de retirer la CIN, ont declare des citoyens interroges au kioske Occide Jeanty qui croient que cette legerete des autorites pourrait banaliser les mesures annoncees par le gouvernement pour prevenir le coronavirus et la repression exercee contre les violateurs.

D’autres citoyens s’interrogent sur l’empressement des autorites a privilegier la fabrication de la carte d’identification, alors que le coronavirus devrait etre  la priorite de tous.

6 personnes ont été a date testees positives au coronavirus, selon le Ministere de la Sante publique, alors que de par le monde, les autorites sont a pied-d’œuvre pour tenter d’endiguer ce fleau.
T

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) appellent les médias et les journalistes à tout faire pour aider à freiner le coronavirus en Haïti

Turn off for: French
L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) appellent les médias et les journalistes à tout faire pour aider à freiner le coronavirus en Haïti

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) saluent le civisme et le dynamisme dont font preuve leurs membres ainsi que tous les autres acteurs de la presse dans le cadre de la lutte pour combattre la propagation du Coronavirus en Haïti.

L’AMIH et l’ANMH se félicitent du dévouement et de l’abnégation des travailleurs des médias qui s’exposent quotidiennement dans la recherche et la diffusion d’informations indispensables à la population, pour tenter d’aider à la limitation des dégâts, à un moment ou la pandémie Covid 19 fait des ravages à travers le monde.

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) appellent chaque journaliste, leurs membres et les médias en général, qui sont les principaux partenaires des autorités établies dans le cadre de la bataille contre le Coronavirus, à continuer à fournir leur travail avec la même détermination car il s’agit d’une bataille pour la vie de tous.

Toutefois, les journalistes des médias membres de nos deux associations ainsi que tous les journalistes qui sont quotidiennement au front, doivent faire preuve de la plus grande vigilance pour ne commettre aucune imprudence fatale, dans un pays où les conditions sanitaires sont des plus précaires.

A l’instar des différents secteurs de la population, les deux associations invitent aussi les médias à respecter toutes les consignes passées par les autorités sanitaires et toutes les autres entités qui se battent pour freiner le coronavirus.

L’ANMH et l’AMIH appellent enfin les autorités à jouer leur partition en fournissant toutes les informations et les moyens permettant à chaque institution impliquée d’apporter sa contribution avec la plus grande efficacité possible.

La lutte contre la propagation du coronavirus ne fait que commencer, L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) demandent aux médias et aux journalistes d’être disponibles pour diffuser l’information pour la santé, de tout faire pour respecter la dignité, l’identité et l’intégrité de chaque patient et pour aider à sauver la vie de nos auditeurs, lecteurs et téléspectateurs.

Port-au-Prince, le 23 mars 2020

Frantz  Duval                                                                                                  Georges Venel  Remarais
Président  ANMH                                                                                                   Président  AMIH

jeudi 19 mars 2020

Les titres de radio Solidarite/AHP du 19 mars 2020


Les titres de Radio Solidarite/AHP du 19 mars 2020

- Coronavirus : les resultats du test effectue sur des prelevements pratiques sur le professeur Bellamy de l’Universite de Limonade, Bellamy Nelson, sont negatifs, selon le Directeur du laboratoire national .

Des informations avaient laisse croire mercredi que des individus avaient tente d’attenter a la vie du professeur en raison des symptomes de coronavirus qu’il presentait.

Ces informations n’ont pu etre verifiees

Le service medical de la police nationale a organise ce jeudi a l’academie de police une seance de formation a l'intention d'une dizaine de policiers  sur la pandemie du coronavifrus . Cette formation va aider les policiers a s’informer du danger que represente la maladie et des methodes de prevention

-Deux personnes decedees de Coronavirus en Republique dominicaine. La deuxieme est une espagnole de 80ans qui soiuffrait egalement de diabete

A present, la Republique dominicaine compte 60 personnes testees positives

-La Direction centrale de la police judiciaire a presente ce jeudi le bilan de ses operations du 27 fevrier a date.. 27 armes de differents calibres , 7 mille cartouches, 19 vehicules  , 10 motos et une chaloupe ont été saisis . Pour la meme periode, la DCPJ a procede a l’arrestation de plusieurs dizaines de personnes accusees d’implication dans le kidnapping , le trafic le drogue et d’armes.

 Le nom du senateur Kedlaire Augustin a a peine ete cite. Le porte-parole adjoint de la police s’est contente de dire qu’une enquete est en cours et qu’il ne souhaite pas s’eterniser sur le dossier.

L’ancien premier ministre Jean Henri Ceant sort de son silence  1 an  apres que la chambre des deputes eut decide de le renvoyer dans des circonstances confuses. Pour lui, le pays s’enfonce aujourd’hui droit dans l’abime. Il deplore que certaines forces n’aient pas juge  bon d’appuyer ses demarches pour changer les conditions de vie des Haitiens et effacer l’etiquette de pays failli que traine le pays gangrene par l’insecurite et la corruption.

Coronavirus : les resultats du test effectue sur des prelevements pratiques sur le professeur Bellamy de l’Universite de Limonade Bellamy Nelson sont negatifs, selon le Directeur du laboratoire national .

Coronavirus : les resultats du test effectue sur des prelevements pratiques sur le professeur Bellamy de l’Universite de Limonade Bellamy Nelson sont negatifs, selon le Directeur du laboratoire national .

Port-au-Prince, 19 mars 2020 –(AHP)- Le directeur du laboratoire national l’epidemiologiste Patrick Dely a fait savoir ce jeudi en conference de presse que  les resultats des prelevements pratiques  sur le professeur Bellamy Nelson qui avait été suspecte de contamination au Nouveau Corona virus, se sont reveles negatifs .

L’anthropologue qui enseigne au Campus universitaire Henri Christophe de Limonade s’était mis en quarantaine volontaire apres avoir ressenti des malaises s’apparentant aux symptomes du Coronavirus.

Des informations avaient laisse croire mercredi que des individus avaient tente d’attenter a la vie du professeur, en raison des symptomes de coronavirus qu’il presentait

Ces informations n’ont pu etre verifiees

Selon le directeur du laboratoire national, jusqu’à ce jeudi 19 mars, aucun cas confirme  de covid 19 n’a été enregistre au pays. Il a appelle la population a continuer d’observer les consignes du MSPP.