mercredi 12 février 2020

Les 5 jeunes enleves samedi a Delmas 33 alors qu’ils revenaient d’une rencontre a l’Eglise « Le Phare » de Martissant 7 (sud de la capitale) ont été liberes mardi soir




Port-au-Prince, 12 fevrier 2020- (AHP - Ces liberations sont intervenues un jour apres lassassinat par balles du president de lassociation de jeunes de cette Eglise, Jean Rubens Eugene, a la 4 eme Avenue Bolosse.  Il  était aller remettre une partie de la rancon exigee par les kidnappeurs.

Lautre partie qui  se trouvait vraisemblablement aux mains dun autre emissaire naurait pas été remise.

 Selon des informations, cest en raison du fait que largent nétait pas complet que les ravisseurs ont assassine Rubens. Une autre source laisse croire que cest parce quun des ravisseurs connaissait Jean Rubens Eugene, quils lont liquide apres avoir pris la somme dargent.

Mardi, le Ministre de la Justice Jean Rudy Aly, avait tente de rassurer en  donnant la garantie que les autorites etaient a pied-dœuvre et quelles iraient chercher les kidnappeurs jusque dans leurs derniers retranchements, sil le faut dans le ventre de leur mere.

M. Aly avait appele la population a rester calme et a ne pas ceder a la panique, faisant savoir que tout etait sous contrôle. Toutefois, dans le meme temps, des cas denlevement etaient enregistres en plusieurs points de la capitale, notamment a Turgeau et Delmas. 

Pire, au Canape-Vert, deux enfants ont ete enleves ce mercredi , alors que leur mere les conduisait a l'ecole.


Les autorites avaient pendant un certain temps, tente de banaliser le kidnapping et les actes de violence. 
-Le porte-parole de la police nationale , Michel-Ange Louis Jeune avait  du  revenir lundi   sur des declarations recentes qui ont exaspere la population,  selon lesquelles, le kidnapping n’avait pas toute l’ampleur qu’on lui donnait et que c’était la creation des reseaux sociaux et d’un secteur de la presse.

Le kidnapping, sil paralyse deja le fonctionnement des ecoles, risque davoir de serieux impacts sur le derouloement du Carnaval 2020 prevu du 23 au 25 fevrier, et qui devrait se derouler dans 5 departements.

Malgre le grand attachement de la population a la plus importante  activite culturelle du pays, on ne la voit passexposer au fleau de la violence et du kidnapping.

De plus, des stations de radio ont arrete de faire la promotion du Carnaval, en attendant que les autorites competentes montrent des signes quelles veulent mettre un terme a la spirale de violence.


Concert de casseroles et de Klaxons ce mercredi 12 fevrier pour denoncer le kidnapping et le laxisme des autorites

  
Translate message
Turn off for: French
Concert de casseroles et de Klaxons ce mercredi 12 fevrier pour denoncer le kidnapping et le laxisme des autorites

Port-au-Prince, 12 fevrier 2020-(AHP)- Concert de casseroles et de Klaxons ce mercredi 12 fevrier dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince . Ce sont des centaines de chauffeurs qui se sont mis à klaxonner, alors que des membres de la population tapaient sur tout ce qui pouvait faire du bruit.

 Une façon de dénoncer les actes de kidnapping   et la violence des gangs à travers le pays et l’insouciance des autorites accusées de tolérer ou de supporter l’action des bandits à des fins politiques. 

Les concerts ont commencé à midi et ont duré environ 5 minutes.Ils ont egalement donne lieu a des manifestations notamment a Martissant ou residait le jeune Jean  Rubens Eugene assassine, alors qu'il etait aller apporter une rancon aux ravisseurs de 5 jeunes enleves Samedi a Delmas 33. Des centaines de personnes ont gagne les rues.

Une marche pacifique est prévue pour le vendredi 14 février pour les mêmes raisons (AHP)

mardi 11 février 2020

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 11 fevrier 2020






-La carte DERMALOG risque de provoquer une crise de l’indentite et une perte totale de contrôle en matiere de securite nationale », selon le juriste Abdonnel Doudou qui reclame un audit technique  indepandant et la mise a jour du registre d’indentification national avant tout processus electoral au risque d’organisations d’elections frauduleuses.
La reforme de l’identité a été l’une des principales promesses du president  Jovenel moise. Abdonel Doudou    fait remarquer que tous les problemes adresses par son gouvernement de M Moiswe dont l’identite, l’electricite, la corruption etc… ont empiré.( Abdonnel Doudou – Constat)
-Haiti a fait le choix d’integrer le GROUPE DE LIMA : Analyse de ce choix considere comme indigne et schyzophrenique par le militant altermondialiste Henry Boisrolin qui affirme que , selon son constat , le peuple venezuelien considere que cette decision n’affect en rien son respect vis-a-vis du peuple haitien, sachant qu’elle n’emane pas de la volonté populaire.Il a aussi fait savoir qu’en integrant le groupe , Haiti n’a rien apporte de neuf, n’ayant aucune force pour le faire. Les autorites haitiennes jouent plutôt aux zelees et crachent sur l’histoire.
-Petrocaribe : Dans sa conclusion, dans le dossier petrocarkibe qui a vu des officiels de 4 gouvernemengtsd et d’autres accplytes dilapider plus de 4 milliards de dollars dont celui de Jovenel Moise  , le commissaire du gouvernement de Port-au-prince Jacques Lafontant a fait savoir qu’au regard de l’article 50 du code d’Instruction Criminelle , seule la DGI a la qualite de porter plainte dans le dossier Petrocaribe. Il ecarte ainsi les plaintes deposees par presqu’une centaine de personnes
-L’un des plaignants Jacob Alliance dit ne pas reconnaitre la conclusion du juge instructeur Rammoncite Accimé qu'il présente comme un sympathisant du PHTK.
-L’indignation est a son paroxysme  en Haiti, suite aux informations faisant croire a l’assassinat de 5 jeunes enleves le week-end dernier, alors qu’ils revenaient d’une rencontre. Les ravisseurs auraient egalement tue le jeune Rubens Jean qui avit la responsabilite de leur apporter la rancon reclamee
-Les principaux pays qui soutiennent l’administration de Jovenel Moise mettent etrangement  leurs ressortissants en garde contre les voyages en Haiti. Les autorites canadiennes mettent dans une note, leurs citoyens en garde contre l’insecurite  qui regne a Port-au-Prince ces derniers jours. Elles encouragent leurs ressortissants a prendre  leurs distances d’avec Haiti.
-Pour le Dr Louis Gerald Gilles, secretaire general du parti NOULHA, les autorites ont perdu tout contrôle de la securite nationale. Il reclame des mesures urgentes pour endiguer l’insecurite qui etend desormais ses tentacules sur quartiers residentiels de la capitale.
-Secouee par l’ampleur du drame, la police nationale a du operer des changements dans son staff dirigeants. C’est ainsi que la Direction de la police judiciaire a change de tete avec le commissaire GFrederic Leconte , ainsi que le commissariait de Delmas, l’une des regions les plus affectees par le kidnapping, avec le commissaire Jean Gospel Monelus .
-Le porte-parole de la police nationale , Michel-Ange Louis Jeune a du revenir aussi  sur des declarations recentes selon lesquelles le kidnapping n’avait pas toute l’ampleur qu’on lui donne et que c’était la creation des reseaux sociaux et d’un secteur de la presse.
-La ville de Mirebalais toujours en ebullition Une grande panique s’était emparee de la ville hier lundi, au moment ou de nombreux membres de la populatiomn reclamaient justice en faveur du journaliste Nehemy Joseph  assassine en octobre dernier. Deux personnes ont été blessees

-La situation etait egalement confuse lundi au Cap-Haitien, lorsque plusieurs dizaines de personnes armees s’etaient rassemblees pour reclamer  la satisfaction des promesses faites par le president Jovenel Moise lors du « Pays Lock » Ces individus feraient partie d’un gang repute proche du pouvoir denomme « Aji Vit 

Sit-in ce jeudi devant la Cour Superieure des Comptes  pour reclamer la publication de la 3eme partie du rapport sur le dossier de dilapidation de plus de 4 milliards de dollars du fonds   Petro Caribe, a l’initiative de la Plateforme Ekilib

Le dimanche 9 février 2020, l'Ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Michele Sison, present aux cotes du Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Rameau Normil, lors d'une cérémonie de transfert d'équipements et de fournitures tactiques vitales à des unités de la PNH dont le Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO), la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS), et la Police frontalière,  POLIFRONT.
 L'Ambassadeur Sison a fait savoir  qu’une «force de police bien formée et bien équipée garantit que les citoyens haïtiens soient capables d’exercer leurs droits démocratiques et de vivre dans des communautés paisibles et prospères. La paix, la stabilité et l'Etat de droit sont essentiels au développement politique et économique. « Je suis certaine que les agents de la PNH feront bon usage de ces équipements et véhicules en vue d’accomplir efficacement la mission de la Police Nationale d’Haïti au nom du peuple haïtien », a-t-elle ajoute.

lundi 10 février 2020

L'archevêque métropolitain de Santo-Domingo appelle les Dominicains a participer aux prochaines elections pour ne pas abandonner le pays aux mains des corrompus et des dilapidateurs



Santo-Domingo, 10 fevrier 2020- (AHP)- L'archevêque métropolitain de Santo-Domingo, Monseigneur Francisco Ozoria Acosta, a demandé dimanche  à la population chrétienne d'exercer son droit de vote lors des prochaines élections qui se tiendront dans le pays, afin de ne pas laisser le destin de la nation entre les mains de voleurs et de corrompus.

 Monseigneur Ozoria Acosta s'est ainsi exprimé dans l'homélie prononcee lors de la clôture de la réunion de la confrérie d'Emmaus  de l'archidiocèse de Santo-Domingo, qui a eu lieu dans l'auditorium de l'Ecole Quisqueya.

«Vous êtes le sel de la terre et le sel sert à donner une bonne saveur. Sans aucun doute, nous sommes dans ce monde et nous voyons beaucoup de choses qui n'ont pas bon goût dans la société" a deplore le prelat, ajoutant qu'il y a beaucoup de corruption, beaucoup d'injustices, beaucoup de cas de dilapidation et beaucoup de tromperie ».

Monseigneur Ozoria Acosta a indique que dans cette periode  préélectorale, beaucoup de choses restent cachées et les chrétiens sont appelés à être la  lumière dans la société, le pays, la politique et la campagne électorale.

L'Archeveque  a rappelé le message contenu dans  la Lettre pastorale qui disait que les chrétiens doivent participer à la politique, en ce sens qu'ils peuvent choisir le  gouvernement qu'ils méritent.

«Nous nous donnerons le gouvernement dont nous avons besoin.
Nous ne pouvons pas rester en marge de la politique. Si nous ne participons pas, nous laissons le champ d'action aux mauvais, aux corrompus pour qu'ilspoursuivent leurs forfaits », a déclaré Mgr Ozoria Acosta, devant des centaines de paroissiens catholiques.

Deux élections cette année: fevrier et mai
.
Cette année, les Dominicains se rendront aux urnes lors des élections municipales de dimanche prochain, puis le 17 mai pour élire un nouveau président, vice-président, sénateurs et députés.



mercredi 5 février 2020

Scene horrible ce mercredi a la mi-journee a la rue des Marguerites : des hommes armes achevent des individus grievement blesses peu auparavant




Port-au-Prince, 5 fevrier 2020- (AHP)- Un vent de panique a souffle ce mercredi  a la mi-journee a la rue des Marguerites a Port-au-Prince, apres que deux individus non-identifies  eurent été abattus et abandonnes en face du Bureau du Bien-Etre Social.

Les 2 jeunes hommes baignaient dans leur sang, sans que personne ait pu donner des informations sur les circonstances entourant leur assassinat. Toutefois, il était clair que l’un d’entre eux, avait encore un souffle de vie.

3 policiers arriverent peu apres sur les lieux pour faire respecter le perimetre a ne pas franchir . Ce qui provoqua un embouteillage monstre dans une rue des Marguerites tres frequentee a cette heure de la journee .

C’est alors que s’amenerent 2 civils qui commencerent a tirer en l’air, provoquant une panique indescriptible parmi les badauds qui observaient la scene des deux hommes baignant dans leur sang, .

 Un des deux civils qui avaient en main un revolver de gros calibre avanca sur l’homme en core en vie et l’acheva de plusieurs balles.   .

La panique était alors a son paroxisme, puisque c’est a ce moment que les ecoles de la zone relachaient leurs eleves

« Nous sommes sous le choc », a declare un professeur qui ne voiulait pas dire un mot de plus, presse de regagner son domicile.

La peur augmente chaque jour un peu plus dans la capitale ou les gangs font la loi et ou l’on s’attend chaque jours a de nouveaux morts.


jeudi 23 janvier 2020

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 23 janvier 2020



Depassees par la situation d’insecurite, les autorites multiplient les declarations : le president Jovenel a lance un ultimatum aux gangs qui operent a Martissant et au Bicentenaire. Ou bien ils remettent leurs armes a la commission de desarmement ou bien ils meurent, a lance le president, reprenant des propos de feu president Rene Preval, et  disant avoir entendu le cri du peuple.



-Le gang de Ti Bois pro-gouvernemental et son chef « Christ la » ont lance une manifestation pour ce vendredi 24 janvier, appelant la police a securiser leur marche et l’Etat a fournir des moyens supplementaires a la PNH.



-Le gang de Ravin a retorque en  lancant une mise en garde a l’organisation de cette manifestation, allant jusqu’à decreter des ce jeudi soir un « couvre-feu », dans toute la zone de Martissant. 


 -Les membres du gang de la Saline ont defile tot ce jeudi matin devant le parlement pour faire une demonstration des armes dont ils disposent, sous les yeux impuissants  de la patrouille du CIMO poste en permanence devant le parlement.


-Situation de tension ce jeudi a Jacmel apres l’assassinat a coups de couteau, d’un jeune garcon connu sous le nom de DJ Greg, alors qu’il conduisait son enfant a l’ecole. Des proches de la victime en colere ont incendie plusieurs maisons



-Les senateurs Jean Renel Senatus , Jean Marie Junior Salomon , Dieupy Chérubin et Youri Latortue ont somme le Directeur general de la Police nationale, Normil Rameau  et le commandant de l’Unite CIMO, Joël Gentillon, de fournir des explications  sur les  dispositions prises pour empecher  ces senateurs de penetrer l’enceinte du Senat,au pretexte que leur mandat aurait pris fin .



-La police du Sud a procede ce jeudi a l’arrestation du presume chef de gang Dieune Cesar, alias Kilikou. Ce dernier est accusation d’implication dans de nombreux actes malhonnetes dont des viols, vols, assassinats et kidnappings



-Le policier Mackenzie Pierre a été abattu hier mercredi dans le quartier du Bicentenaire. Il faisait partie de la 24 eme promotion de la PNH.



-Les gangs continuent donc de faire la loi dans le centre-ville de Port-au-Prince et ailleurs, malgre toutes les promesses de la police de retablir la paix. De petits vcommercants ont du se refugier hier au Parlement, et se sont plaints de l’incapacite de la police a neureutraliser des bandits tout-puissants



-Des hommes armes se sont attaques mercredi soir a l’angle de Delmas et Delmas 60, a des membres de l’opposition qui revenaient d’une reunion politique. L’un des 4 responsables politiques qui se trouvaient a bord du vehicule, Fernando Duclair ont accuse le pouvoir d’etre derriere cette tentative d’assassinat dont ils sortis sains et saufs..


-Un sit-in a ete organise ce jeudi devant le Ministere du Commerce pour denoncer la cherte de la vie . Les participants ont accuse le pouvoir de vouloir etouffer la population. 


-Les Commercants des marches publics de la capitale confrontes a toutes sortes de difficultes pour arriver a faire marcher leur business.
- Dans certains marches comme a Tabarre, ils sont ranconnes quotidiennement, contraints de donner de l’argent ou des marchandise et sont  souvent menaces de mort. 
-Au marche Salomon, les petits commercants sont soumis aux memes pressions. L’insecurite qui a rebondi ces dernieres semaines est venue compliquer leur situation, obliges de traverser Martissant et d’autres quartiers chauds pour arriver a leur lieu de travail. La police est interpellee.

mercredi 22 janvier 2020

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 22 Janvier 2020: Claudy Gassant renvoye de l'ULCC




Renvoi du directeur  general de l’Unite de lutte contre la Corruption ( ULCC). Joint au telephone par l’AHP ,  Claudy Gassant  affirme qu’il n’est pas au courant d’une telle mesure .Il était en train de quitter son bureau suite a une reunion,  cet apres-midi, a-t-il dit.Toutefois , un arrete nommant son remplacant, Rockfeller Vincent, circule en ce sens sur les reseaux sociaux.. Claudy Gassant a moins de deux mois a la tete de l’Institution. Des sources font savoir que c'est au moment meme ou il tenait une rencontre que la nouvelle est tombee sur les reseaux sociaux, sans qu'il ait ete prevenu.

Le président du Senat considéré comme illégitime par au moins  10 de ses pairs Pierre François Sildor dont l’élection a été entachée de grandes confusions ( il serait en fait un canadien) affirme que le Senat ne peut pas se prononcer sur le mandat des élus. Il estime que le recours des sénateurs en correctionnel est conforme aux prescrits de la Constitution.

Par ailleurs, Pierre François Sildor  a réagi sur les déclarations du sénateur de l’Ouest Pierre-Paul Patrice Dumont qui a déclaré ne pas reconnaitre le bureau réduit  président par Pierre François Sildor et deux autres sénateurs du parti au pouvoir  PHTK. Il a indique que M. Dumont a droit a ses declarations et qu’il avait declare ne pas reconnaitre Jovenel Moise

Deux morts et 5 blessés , bilan d'un terrible accident de la  circulation enregistre  ce mercredi à Pétion ville plus précisément dans la zone dénommée " Koloni". Ce drame a impliqué un camion dont les freins ont lâché. Le véhicule a ensuite  percuté le mur du collège Mixte Ascension. Des parents d'élèves de ce collège ,qui se sont rendus sur les lieux du drame, etaient toute la journee en etat de choc .

-La Direction centrale de la police judiciaire  DCPJ a présenté ce mercredi 22 janvier, Clairjeune Juste Chandou,  le présumé assassin du journaliste Néhemie Joseph, arrêté le vendredi 17 janvier 2020, par les services secrets dominicains, à Punta Cana, en République dominicaine.

-Le présumé assassin a clame son innocence, se disant victime d'un complot. Clairejeune Juste Chandou faisait l'objet d'un mandat d'armener dans le cadre du dossier de l'assassinat du journaliste. Le journaliste Néhemie Joseph avait été tué dans sa voiture par des individus armés, à Mirebalais le 17 octobre 2019.


-30 personnes arrêtées, 40 armes à feu saisies et 125 véhicules confisqués dans le cadre de l'opération baptisée toile d'arraignée : Bilan presente par le porte parole de la PNH Michel Ange Louis Jeune qui  fait savoir que les chefs d'accusations retenues  pour ces personnes sont en autres,  trafic illicite de  drogue, assassinats, enlèvements, au cours de la période allant de la première semaine du mois de janvier à dâte.

-L'inspécteur Michel Ange affrime que 15 cas d'enlèvement  ont été enrégistré par les forces de l'ordre pour ce début d'année et il promet des explications détaillées sur le nombre de cas de personnes libérées dans ces actes de kidnapping.


L'inspecteur Michel Ange Louis Jeune informe qu'un CSPN spécial a été réalisé sur la récrudescence des actes de banditisme dans le pays, notamment à Martissant où les affrontements entre  gangs armés depuis le weekend écoulé ont fait plusieurs morts.Le  porte -parole confirme qu'un policier a été bléssé par balle, mardi à Martissant lors d'un affrontement avec des individus armés. L'inspécteur Michel Ange Louis Jeune, affirme que la Police Nationale d'Haiti (PNH) travaille sur de nouvelles mésures en vue de rétablir l'ordre à Martissant..



-Si le porte-parole n’est pas en mesure de dire combien de personnes ont été tuees dans les violences du Bicentenaire, des informations laissent croire que le bilant pourrait atteindre les 20 morts



 L'inspecteur Michel Ange Louis Jeune informe qu'un CSPN spécial a été réalisé mardi sur la récrudescence des actes de bantitisme dans le pays, notamment à Martissant où les affrontements entre  gangs armés depuis le weekend écoulé ont fait plusieurs morts. Et le porte parole confirme qu'un policier a été bléssé par balle, mardi à Martissant lors d'un affrontement avec des individus armés. 



L'inspécteur Michel Ange Louis Jeune, affirme que la Police Nationale d'Haiti (PNH) travaille sur de nouvelles mésures en vue de rétablir l'ordre à Martissant. 



-Si le porte-parole n’est pas en mesure de dire combien de personnes ont été tuees dans les violences du Bicentenaire, des informations laissent croire que le bilan pourrait atteindre les 20 morts

-La situation etait intenable mardi  soir, jusque dans les parages du stade Sylvio Cator ou 3 personnes ont  été blessees

 -La Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a présenté ce mercredi le bilan des opérations menées par plusieurs unités de la Police Nationale d'Haiti (PNH) au cours de la période allant de la première semaine de ce mois de janvier à dâte. 

30 personnes arrêtées, 40 armes à feu saisies et 125 véhicules confisqués dans le cadre de l'opération baptisée toile d'arraignée.



Le porte parole de la PNH Michel Ange Louis Jeune fait savoir que les chefs d'accusations rétenues des personnes arrêtées sont en autres trafic illicite de la drogue, assassinats, enlèvements. 



L'inspécteur Michel Ange affrime que 15 cas d'enlèvement ont  été enrégistrés par les forces de l'ordre pour ce début d'année et il promet des explications détaillées sur le nombre de cas de personnes libérées apres avoir été enlevees. 


-La POHDH, Defenseurs Plus  et d’autres organisations denoncent la situation a Martissant et Bicentenaire ou la population est prise en otage, alors que de nombreuses familles ont du fuir la region.

Tentative d’enlevement hier mardi de deux enfants du maire de la Croix des Bouquets , Rony Colin , egalement membre du secteurs democratique et populaire. Le maire denonce un acte lache..

-Le secretaire general du Senat donne un delai de 3 jours aux senateurs en fin de mandat pour rendre le ,materiel et autres biens qui avaient été mis a leur disposition.