mardi 22 mars 2016

Journée internationale de lutte contre la tuberculose, « S’unir pour mettre fin à la tuberculose"; plus de 9 millions de nouveaux cas recensés chaque année dans le monde pour environ 1.5 million de décès, plus de 16 mille personnes dépistées en 2015 en Haïti


Port-au-Prince, le 22 mars 2016 – (AHP) – Les autorités sanitaires haïtiennes et leurs partenaires ont célébré ce mardi, deux jours d'avance,  la journée internationale de lutte contre la tuberculose, autour du thème  « S’unir pour mettre fin à la tuberculose »

En Haïti, le thème qui a été retenu est : «  Ansanm nap derasinen tibèkiloz ». La cérémonie officielle s’est déroulée dans les locaux du laboratoire national de santé public à Delmas 33.

L’occasion pour la ministre de la santé publique et de la population, le Dr Florence Duperval Guillaume de souligner que la tuberculose est une maladie curable mais qui représente un problème de santé publique dans le pays.

Elle a déploré une augmentation du nombre des cas recensés à travers le monde, notamment dans les pays dits développés.

Plus de 9 millions de nouveaux cas recensés chaque année pour environ 1.5 million de décès, a déploré la titulaire du MSPP qui se félicite que, grâce aux appuis de leurs partenaires internationaux, les autorités haïtiennes enregistrent, selon elle,  d’énormes progrès dans la lutte contre la maladie.

Elle a fait état de plus de 16 mille personnes dépistées en 2015 en Haïti avec une prise en charge de la plupart des patients testés positifs. Cela, dit-elle, va au-delà des prévisions pour l’année.

Le représentant du programme des nations unies pour le développement PNUD Sékou Bangoura s’est également félicité des progrès réalisés dans le pays dans le cadre de la lutte contre la tuberculose.

Avec le soutien de la banque mondiale, on a pu contribuer à l’amélioration de la prise en charge notamment par la réhabilitation des centres de traitements, à la mise à dispositions des autorités haïtiens d’intrants et de médicaments, a-t-il souligné.

Il a fait savoir  que depuis plus de 5 ans, le PNUD multiplie aux côtés des autorités sanitaires haïtiennes, les efforts afin entre autres d’augmenter la quantité de personnes dépistées chaque année,en vue de réduire le taux de prévalence dans le pays, a souligné M. Bangoura.

Participant à la cérémonie, le coordonnateur du programme de lutte contre la tuberculose, le Dr Willy Morose a salué la performance des agents communautaires polyvalents ayant permis de dépister 16234 cas de tuberculose en 2015.

Cette année, a-t- dit, le MSPP va continuer de sensibiliser les citoyens afin de dépister davantage de personnes et augmenter les chances de succès dans la lutte contre la tuberculose, une maladie dont les souffrances ne se limitent pas aux seules personnes directement affectées, a-t-il dit.

0 commentaires:

Publier un commentaire