mercredi 18 septembre 2019

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 18 septembre 2019



-Les activites economiques, commerciales et scolaires toujours paralysees ce mercredi  a Port-au-Prince et dans le reste du pays ou la population proteste contre la penurie de carburant et la corruption, tout en reclamant la demission du president Jovenel Moise.

-La principale reponse des autorites aux revendications de la population pourrait etre l’augmentation prochaine du prix du diesel qui pourrait connaitre une hausse de 85 gourdes, passant de 179 a 264 gourdes, le gallon, des la livraison de la prochaine cargaison.

-De fait, le pemier ministre demissionnaire, Jean Michel Lapin annonce l’arrivee mardi a Port-au-Prince de 140.000 barils de gazoline. 155.000 barils de diesel devraient arriver ce jeudi et 60 mille autres vendredi. Le regne des « subventions » devraient aussi prendre fin , a l’occasion.

-Ces nouvelles mesures font craindre des troubles au pays. Les heurts ayant suivi l’annonce d’une augmentation abusive des prix de l’essence en juillet dernier avaient failli emporter le president Jovenel Moise qui avait du faire son mea culpa.

-La Coalition « Konbit oganizasyon politik, sendikal et popile denonce l’annonce incessante d’une augmentation des prix de l’essence. Ses porte-parole Guy Numa et Olriche Jean-Pierre font savoir que ces mesures precipiteront la chute du regime du PHTK qui dirige le pays par la corruption, selon eux..

-Le leader syndical Duclos Benissoit estime que le gouvernement commettrait une grave erreur en augmentant les prix de l’essence. Il denonce l’existence d’une organisation mafieuse formee entre les autorites et une frange du secteur des affaires qui entretiennent le marche noir. Duclos Benissoit conseille par ailleurs au pouvoir de puiser de l’argent dans d’autres secteurs de l’economie et dresse une liste d’un ensemble de « manques a gagner », au premier chef , la contrebande et la corruption.

-La Republique dominicaine prend au serieux la « situation catastrophique en Haiti ». Le chancelier dominicain Vargas Maldonado a annoncie mardi soir la fermeture de la frontiere avec Haiti , en raison des troubles politiques aigus dans ce pays et d’une augmentation probable des prix a la pompe. Le president de la Fondation Zile, Edwin Paraison rapporte egalement que le ministre dominicain a egalement annonce un renforcement du dispositif de securite a l’ambassade et dans les consulats dominicains en Haiti

-Le leader du Parti Unir, Clarens Renois reclame du president Jovenel Moise qu’il mette un terme a son mandat et convoque des elections anticipees, etant donne son manque de leadership. Mais M. Renois n’a pas dit dans quel delai ces elections devraient se tenir.

-La police a disperse  mardi a coups de gaz lacrymogenes des militants qui s’appretaient a manifester dans l’aire du Champ-de-Mars contre le president Jovenel Moise, alors que son cortege était sur le point d’arriver. Des manifestants avaient lance la veille  des jets de pierres en direction de son cortege.

- PHTK contre PHTK : Le president du parti au pouvoir, Line Balthazar presse le president Jovenel Moise de trouver un accord politique en vue du remplacement du premier ministre nomme Fritz William Michel englue dans un double scandale de corruption relatif a des versements presumes de centaines de milliers de dollars de pots-de-vin et a de la surfacturation. D’autres cadres du meme parti  dont le Directeur du Ministere ds Affaires sociales Rudy Heriveau et la vice-presidente du PHTK Yanick Mezile contestent la position de Balthazar Line exprimee a travers un document, a l’issue d’une reunion.

-Mais pour M. Line, Rudy Heriveau ne fait pas partie du PHTK dont il n’est pas le porte-parole,  et Mme Mezile n’est pas habilite, selon lui, a intervenir dans pareil dossier.

-Assassinat du jeune Vladimyr Fede : L’inspection generale de la police nationale d’Haiti (IGPNH ) a auditionne 4 policiers qui faisaient partie du Back-up dit « Caravane de la mort » et confisque leurs armes. Ils sont egalement places en isolement. L’IGPN annonce d’autre part que la Direction centrale de la police judiciaire  DCPJ a ouvert une enquete sur l’implication de ces policiers dans plusieurs autres cas d’assassinats  .

-Le mouvement de protestation pour reclamer  juistice en faveur de Vladimyr se poursuit entre temps  a Carrefour dont il était originaire.

-A Nazon des manifestants ont mis  le feu a   un camion qui transportait des produits alimentaires, alors que la police a procede a la mi-journee, a l’arrestation de plusieurs miliants qui dressaient des barricades.

jeudi 8 août 2019

Les titres du 8 aout 2019 de Radio Solidarite/AHP


Les titres du 8 aout 2019 de Radio Solidarite/AHP
===================================

-Plusieurs 0rganisations de la societe civile et organismes de droits humains dont le Conseil National des Acteurs Non Étatiques (CONHANE), le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), la
Commission Episcopale Nationale Justice et Paix (CE-JILAP) et le
Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CRDH) denoncent dans un rapport intitule  la carte d’identification unique : entre mefiance populaire, Operation de corruption et violation de droits humains,  une vaste magouille dans un contrat signe par l’Etat haitien et une entreprise allemande denommee Dermalog pour la fabrication de carte d’identification nationale  

Ces organisations demanden a la Cour Superieure ds Comptes d’enqueter  sur la facon dont ce conrat a été signe et exigent que l’Office natioenal d’identification (ONI)  arrete le processus.

-La seance de mise en accusation du president Jovenel Moise pour crime de haute trahison a ete mise en continuation mercredi soir apres des heures de discussions au cours desquelles, les accusateurs ont reclame en vain des documents pour lesquels elle avait ecrit  depuis un mois au president de la chambre Gary Bodeau qui a fait savoir qu’il a été oblige de mettre la seance en continuation, en raison de la tension qui regnait dans la salle.
-Seance qui reprendra au point 6, a-il dit. Entre temps, il devrait avoir sans doute le temps de satisfaire aux exigences des accusateurs, en leur fournissant les documents reclames
Parmi les documents exiges, la minute de la seance d’interpellation du Premier ministre Jack Guy Lafontant, lorsque le president Gary Bodeau  reconnaissait que la constitution avait été violeee, le document relatif aux 50 juges corrompus que le president Jovenel Moise avait declare avoir été force de nommer.
-Les deputes de la majorite dont le depute Price Cyprien ont tente de faire valoir que c’était aux deputes accusateurs de s’assurer d’avoir ces document avant la seance. il a accuse ces derniers de manoeuvres dilatoires.

-La majorite est accuse d’avoir  tout exhibe, meme l’ignorance pour essayer d’impressionner la population, a l’instar de ce depute de  Plaine  du nord, Claude Leslie Perre qui a dit avoir fait un voyage en France por parle « a l’ ecrivain Socrate », ce philosophe grec du 5eme siecle
-Le president de la chambre est accuse de partisanerie et pour son incapacite a voler au-dessus des parties.
-Le depute Sinal Bertrand et plusieurs de ses collegues du groupe minoritaire dont Jerry Tardieu et Jean Robert Bosse ont accuse Gary Bodeau de faire le jeu du pouvoir, rappelant tous les problemes qu’il a donnes pour tenter d’empecher le principe de cette seance .
=Ils ont souligne que les deputes de la majorite ne peuvent pas accuser la minorite de manœuvres dilatoires en rapport avec les documents exiges, car ils en ont besoin pour etayer et renforcer chacune de leurs accusations.
-Des centaines de membres de la population se trouvaient devant le parlement pour conspuer et siffler la majorite, tout au long de cette seance mise en continuation.
-Un ensemble d’organisations de l’opposition appellent la population a la desobeissance civile et a la moblisation jusqu’au depart du chef de l’Etat. Elles annoncent un sit-in le 14 aout devant l’ambassade americaine.
-La Directrice executive de Justice et Paix a presente hier mercredi le bilan des personnes victimes de violences d’avril a juin 2019 dans la region metropolitaine de Port-au-prince: 123 morts dont 84 par balles

-Un jeune garcon tue par balle hier mercredi  a la Ruelle Jardine a Poste Marchand. Le tueur serait un membre de gang.
=Le chef du parquet de Port-au-Prince , Paul Eronce Villard a émis ce mercredi un mandat d'arrêt à contre les présumés chef de gang Woodly Etheart alias Sonson Lafamilia et Renel Nelfort alias Le Récif 

Ces deux hommes sont inculpés d'enlèvement et de séquestration , trafic drogue, assassinat et association de malfaiteurs.

-Ceremonie de graduation ce jeudi de la 30eme promotion  de la police nationale d’Haiti . 656 policieres et policiers dont une quarantainne de femmes  vont ainsi renforcer l’effectif de la PNH, prenant l’engagement de proteger et servir la population

La Mission des Nations-Unies en appui a la justice en Haiti informe du depart du contingent rwandais après 8 ans de support a la police nationale d’Haiti. 126 officiers  laisseront le pays au mois de septembre. Le premier contingent était arrive en Haiti en 2011 pour integrer la MINUSTAH.
 .

mardi 6 août 2019

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 6 aout 2019


Les titres de Radio Solidarite/AHP du 6 aout  2019

A 24 heures du debut de la seance a la chambre basse pour mettre en accusation le president Jovenel Moise, les deputes de l’opposition proposent au bureau de la chambre, un ensemble de personalites a inviter  dans le cadre de la jusification de la mesure reclamee contre le chef de l’Etat.
 Parmi les personalites concernees figurent le chef de la police, le ministre demissionnaire de la justice, une ancienne direcrice generale du SMCRS, Magalie Habitant, un ancien Directeur General de la loterie de l’Etat haitien Friz Jean-Louis, le President du Conseil electoral provisoire, Leopold Berlanger.)
-Le coordonateur du Collectif 4 decembre Jean Robet Argant estime normale la demarche des deputes et encourage les dignitaires et anciens dignitaires invites a repondre a l’invitation des deputes.
M Argant se felicite de l’iitiative  des deputes minoritaires et appelle  la majorite a un sursaut de conscience et de dignite, eux qui jusqu’à present   ne poursuivrnt  que les interets personnels.
-A la veile de cette seance, le Parlement populaire haitien a organise une seance symbolique a la Rue Magny a Port-au-Prince pour mettre le president Jovenel Moise en accusation.

-Le depute de Grand-Goave, Jean Marcel Lumerant,secretaire/rapporteur de la commission chargee d’analyser les pieces deposees au bureau de la chambre par le premier ministre nomme Fritz William Michel, denonce des comportements suspects de ses collegues de la majorite qui chrchent a occuper les postes les plus importants  au sein de cette commission
-
-Les gangs ont-ils recu la mission de semer la pagaille et de tout paralyser pour permettre a leurs boss de maitriser la population ? . Hier lundi  encore, les zones du Village de Dieu et du bicentenaire (Bas de la capitale) s’est une nouvelle fois enflammee : ds tirs nourris, des civils blesses.. Des policiers venus encaisser leur cheque a la Banque de la Republique d’Haiti (BRH) ont été pris au piege. Certains se seraient meme vu enlever leur cheque.
-
-Le senateur Pierre Francois Syldor (pro-gouvernemenal)  denonce une situation intolerable et preoccupante. Il s’est plaint d’avoir mis vendredi dernier deux heures de temps pour traverser une route d’a peine deux kilometres entre le Stade Sylvio Cator et Mariani.

-Pour le senateur Ronald Lareche, l’arrestation du gangster Arnel Joseph est une piece de theatre,une mise en scene. C’est un scenario qui visait a sauver le chef de gang victime d’une blessure par balle au pied, qui pourrissait. Selon un ensemle de denonciaions, Anel Joseph compte des amis parmi les deputes , les senateurs et les membres de l’Executif .

-Le senateur  Pierre Francois Syldor appelle le premier ministre nomme a tout faire pour convaincre les parlementaires de voter son enonce de politique generale..
Des emploes du Conseil national des equipements ayant travaille dans la "Caravane du changement" du president Jovenel Moise ont organise un sit-in ce madi deant le inisttere des Finances pour reclamer 10 mois de salaires impayes

-Les employes de la delegation depatementale de l’Ouest ont encore manifeste hier lundi devant le Ministere des Finances pour reclamer plus de 2 ans d’arrieres de salaires. La derniere etape du mouvement des protestataires devrait etre le suicide collectif, si l’ on en croit leurs declarations. –

=Deux membres d’un gang du quartier : « Nan Bwadom » arretes pour leur participation presumee au massacre de la Saline. Il s’agit de Tony Derilus alias King Toto et de Guito Louis, alias Seso. Cependant, eux officiels du gouvernement pointes du doigt par la police judiciaire continuent de courir.

=Le delegue departemental de l’Ouest Pierre Richard Duplan serait en cavale, suite a une mesure d’interdiction de depart qui le frappe. Un rapport de la Direction centrale de la police judiciaire avait recommande auparavant des poursuites  contre lui ainsi que contre, le directeur general du Ministere de l’Interieur, Fednel Monchery  pour  leur « implication dans le  massacre de la Saline » perpetre en novembre 2018.
Une nouvelle faculte a l’UNIFA !

La filière des « Sciences économiques et administratives »  vient de s’ajouter aux sciences comptables et  de gestion lancées en octobre dernier par le décanat de l” UNIFA.

Le Doyen de cette nouvelle faculté, le Dr en Economiste Eddy Labossiere explique que cette filière a ete mise en place a l’ UNIFALa faculté des sciences administratives de l’université de la fondation Dr Aristide(UNIFA) lance officiellement ce mardi une nouvelle filière, il s’agit  des sciences économiques et administratives(FSEA) pour l’année académique 2019-2020.

La filière des sciences économiques et administratives  vient d’ajouter aux sciences comptables et de la gestion lancées en octobre dernier par le décanat de l” UNIFA.

Le Doyen de cette nouvelle faculté, l’Economiste Eddy Labossiere explique que cette filière est mise en place a l’ UNIFA suite au constat d’un vide théorique et académique,  dans le contexte actuel de l’ Université en Haiti. Il fait remarquer que la réalité de l’ économie haïtienne n’est pas   enseignee dans les universités publiques et privées du pays .

Déplorant que l’histoire de la pensée de l’ économie haïtienne ne soit pas connue . Edd Labossiere  fait savoir que les jeunes doivent connaitre les économistes de renommee internationale comme Demesvar Delhomme, Fréderic Marcelin et tant d autres.

Le Doyen de la faculté des sciences économiques et administratives (FSEA) informe que les inscriptions pour cette nouvelle filière sont en cours et se dérouleront durant tout le mois d’aout. Il encourage les jeunes a venir s’inscrire en grand nombre, tout en soulignant que l UNIFA offre une formation de bonne qualité, a un prix abordable.

=La direction générale des douanes informe avoir collecté 4 milliard 500 millions de gourdes durant le mois de juillet. Le directeur général de cette instituition , Romel Bell dit se réjouir de ce qu’il considere comme une  performance, faisant savoir que c’est le résultat d’une certaine stabilité au cours du mois de juillet... .

mercredi 31 juillet 2019

Les titres de Radio Solidarite/AHP du 31 Juillet 2019


Les titres de Radio Solidarite/AHP du 31 Juillet 2019
============================================
-Le chef de gang Arnel Joseph arrete a Cavaillon (sud) il y a un peu p lus d’une semaine et qui était soigne d’une grave blessure au pied  recue lors d’un affrontement avec un gang rival a Petite Riviere de l’Artibnite, a été transfere ce mercredi a la Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ)

-Quel avenir pour la nouvelle structure lancee par le secteur des affaires : cadre d’echange pour une sortie de crise ?. Des secteurs evoquent un deficit de confiance et de volonte reelle de ce secteur  de travailler a la recherche d’une solution favorable a la majorite, compte tenu de son  palmares et de son attitude « un pas en avant et 10 pas en arriere »

-La crainte du secteur prive dont une bonne partie est accusee de collusion avec le pouvoir, serait  de laisser le dossier aux seules mains des partis politiques.
-Pour le militant des droits humains, Marc Antoine Mai
s
onneuve , la demarche  du secteur prive est une mascarade sans avenir, car les  les initiateurs « cadre d’echange pour une sortie de crise  restent muets sur l’avenir du president Jovenel Moise et n’ont pas de limites dans le emps.\

 Il a fait savoir que la mobilisation va se poursuivre….

-Hier mardi , l’ancien president du Senat Dieuseul Simon Desras denoncait une marche a reculons et une volonte de faire perdurer la crise avec tout le flou qui entoure le document revele par le secteur prive.

-L’ancien ministre de la Planification et ancien secretaire General du Palais National a été auditionne  ce mercredi par le juge Ramoncite Accime pour son implication presumee dans le dossier de la dilapidation de 4.2 milliards de dollars du Fonds Petro Caribe.

-L’avocat de la partie civile dans ce dossier Marc Antoine Maisonneuve assimile a une grave insulte au juge Ramoncite Accime le fait que d’anciens dignitaires de l’Etat convoques dans le cadre de ce dossier aient refuse de comparaitre. 

Les avocats des plaignants continuent entre temps de reclamer son deport du dossier.
-Parmi ceux qui ont boude l’appel a comparaitre du juge, figurent les anciens Premiers ministres  Jean Max Bellerive et Laurent Lamothe, les anciens ministres Marie Carmelle Jean-Marie, et Jacques Rousseau…

-Malgre l’arrestation  du redoutable chef de gang, Arnel Joseh, sa bande continue d’operer librement et a seme la terreur mardi dans la region du Bicentenaire et a Martissant (sud de la capitale). Mais l’etat de sante du chef gangster n’inspire aucune crainte, et il n’a pas ete ampute du pied contrairement aux rumeurs, selon Marie yolene Gilles de la Fondaion Je Klere qui lui a rendu visite a l’hopital ou il est soigne , en compagnie des responsables dune autre organisation, l’IMED .

-C’est le directeur executif du Reseau national de Defense ds droits humains (RNDDH) Pierre Esperance  qui le premier avait fait savoir que le chef de gang n‘avait pas ete ampute et qu’il s’agissait de manoeuvres dilatoires.

-L’acien depute Arnel Belizaire a comparu a titre de temoin ce mercredi devant le juge d’instruction Chavannes Etienne dans le dossier du massaccre de la saline. Mais des officiels inculpes dans ce massacre et frappes d’une inerdicion de depart, coninuent de courir.

-Un groupe d’ingenieurs a porte plainte mardi contre le president Jovenel Moise pour « usurpation de titre et usage de faux. L’ing. Gaetan Jean a juge inadmissible que M. Moise se soit presente faussement comme un ingenieur pour pouvoir obtenir un contrat dans le cadre du Petro Caribe.

-L’un des porte-parole du secteur democratique et populaire, Andre Michel a fait savoir qe cette demarche entre directement dans le cadre du dossier Petro Caribe et que c’est la premiere fois qu’une plainte est deposee directement contre le chef de l’Etat, au cabinet d’instrucion.

-Le senateur Saurel Jacinthe qui a dit recemment avoir rallie l’opposition apres s’etre lie au PHTK, se prononce contre le choix du nouveau Premier ministre Fritz William Michel. Pour lui, c’est le choix exclusif du president Jovenel Moise et de ses amis., qui ne comprennent l’ampleur de la crise acuelle.

Beaucoup se demandent si la nouvelle position du senateur est liee a des convictions profondes ou a des interets personnels.

Des parlementaires auraient-ils été de meche avec des chefs de gangs dans la perpetration d‘actes de kidnappings ?

-Un chef de gang en Haiti est-il desormais une personnalite respectee, ayant pignon sur rue, parce que comptant des amis parmi les officiels, les senateurs, les deputes, dans le secteur des affaires et parmi d’autres individus du meme acabit ?

_Nouvelle victime dans les rangs de la PNH. Il s’agit de saloon Saint-Louis, de la 26e promotion de la police nationale tue mardi soir a Martissant 7.


lundi 29 juillet 2019

104ème anniversaire du début de la première occupation américaine d'Haïti: des centaines de personnes manifestent à Port-au-Prince pour réclamer la démission du président Jovenel Moïse et demander au gouvernement américain de mettre un terme à son soutien au chef de l'Etat haïtien

Port-au-Prince, 28 Juillet 2019- (AHP)- Quelques centaines de personnes ont manifesté dimanche à Port-au-Prince,  à l'occasion du 104 ème  anniversaire  du début de la première occupation américaine d'Haïti.
Les manifestants partis sous un soleil de plomb du Champ-de Mars, avec un peu plus d'une centaine de personnes et qui ont vu leur nombre grossir au fur et à mesure, ont lancé sur tout le parcours des slogans hostiles au président Jovenel Moïse dont ils ont réclamé une énième fois, la démission.

C'était également l'occasion pour eux de demander aux Etats-Unis de mettre un terme à leur support au président Jovenel Moïse, pour tous les torts connus de tous, qu'il cause au pays, ont-ils dit.

Interrogés sur le fait que la manifestation n'a pas atteint la foule des grands jours, les initiateurs ont fait savoir qu'il y a des jours comme ça et que les prochaines manifestations seront plus importantes.

" Toutes les raisons qui ont poussé la population a gagner massivement les rues ces derniers mois sont toujours réunies. Le président Jovenel Moïse est toujours au Palais national, même s'il ne dirige rien, les dilapidateurs des fonds Petro Caribe continuent de courir, tout comme  les auteurs et   commanditaires des différents massacres perpétrés contre la population dont celui de la Saline", ont indiqué les initiateurs de la manifestation, s'indignant que des officiels en soient arrivés à financer des gangs.

La marche s'est achevée dans les parages  de l'Ambassade des Etats-Unis au Boulevard du 15 Octobre, mais le message promis n'a pu être délivré.
Le 104 e anniversaire de la 1re Occupation Américaine d'Haïti  qui a debuté en 1915 prit fin en 1934

samedi 27 juillet 2019

Les titres de l'AHP du 27 Juillet 2019


-Un terrible incendie a ravagé dans la nuit de vendredi à samedi, une dizaines de maisons, non loin de la communauté chrétienne Sainte-Marie, au Canapé-Vert. Les sapeurs pompiers sont intervenus à temps, pour éviter des morts et plus de dégâts matériels
-La police a procédé à l'arrestation du nommé Joseph Choubert, accusé d'avoir assassiné l'inspecteur de police, Johnny Bisreth le 6 juilet dernier au Commissariat de Bassi Bleu dans le Nord-Ouest.
-Les forces de l'ordre ont par la même occasion, saisie plusieurs armes ainsi que de l'argent, selon les mêmes informations .
-Le député de la Petite Rivière de l'Artibonite Victor Prophane n'a toujours pas réagi  aux déclarations du chef de gang de Savien Odma (ainsi connu) qui l'accuse de distributions d'armes et d'argent aux gangs de la région. Il a également fait savoir qu'il est désormais en rébellion contre le député qui lui doit de l'argent.
-Plusieurs officiels dont des députés et des Sénateurs sont accusés d'implication dans les activités des gangs.
-Aucune décision n'a encore été prise contre le délégué départemental de l'Ouest et le Directeur général du Ministère de l'intérieur accusés d'être deux des commanditaires du massacre de la Saline, suite à l'interdiction de départ lancé contre eux par le juge d'instruction en charge du dossier, Chavanne Etienne.

-Une manifestation est annoncée pour ce dimanche 28 Juillet à Port-au-Prince à l'occasion du 104ème anniversaire anniversaire  du début de la première occupation américaine d'Haïti.
-Cette manifestation lancée à l'initiative de plusieurs organisations socio-politiques proches de l'opposition, partira de la Place de la Constitution, au Champ-de-Mars. pour prendre fin devant l'Ambassade des Etats-Unis au Boulevard du 15 Octobre.
-L'un des initiateurs de cette manifestation Edouard St Fleur, également membre de "l'Ensemble des organisations politiques de l'Opposition", a fait savoir que ce sera l'occasion de demander aux Etats-Unis de mettre un terme à son support au président Jovenel Moïse pour tous les torts qu'il cause au pays.

-Le Bureau des avocats internationaux et le MOLEGAF prévoient également ce samedi une veillée patriotique à l'occasion de cette date, pour dénoncer "l'ingérence" des Etas-Unis dans les affires du pays.


-La Féderation Protestante d'Haïti (FPH)a un nouveau président depuis ce vendredi. Il s'agit du pasteur Calixte Fleuridor qui remplace le pasteur Sylvain Exantus qui était a la tête de la FPH depuis une dizaine d'années.
-Le Bureau du nouveau Premier ministre nommé dénonce ce qu'il appelle une campagne de désinformaion pour salir l'image de  Fritz William Michel accusé d'implication dans une serie de publications  sur twiter, dans lesquelles il s'en serait pris  à la presse et à des militants de l'opposition. Il s'agit de maladroites inventions selon le bureau qui fait savoir que Fritz William Michel a un compte  twitter qu'il n'a commencé à utiliser que depuis le 22 juillet 2019 et qu'il n'en avait pas auparavant.
-Sports : La sélection nationale de Football "Les Grenadiers" ont battu hier la Grenade par 2 buts a 1, dans le cadre de sa participation au premier tour des éliminatoires des jeux Olypiques qui seront organisés en 2020 au Japon. Haïti qui se trouve dans le Groupe C jouera son dernier match lundi face aux Iles Caïman.
.
a

mercredi 30 janvier 2019

La crise du taux de change risque de provoquer la chute du pouvoir de Jovenel Moïse, selon l'économiste Eddy Labossière: il faut aujourd'hui plus de 80 gourdes pour un dollar américain

La crise du taux de change risque de provoquer la chute du pouvoir de Jovenel Moïse, selon l'économiste Eddy Labossière: il faut aujourd'hui plus de 80 gourdes pour un dollar américain

Port-au-Prince, 30 janvier 2019- (AHP)_ Le Docteur en économie  Eddy Labossière a fait savoir ce mercredi que la crise du taux de change risque de provoquer la chute du pouvoir de Jovenel Moïse
La gourde degringgole à un rythme effréné au point qu'Il faut aujourd'hui 82 gourdes pour se procurer un dollar américain.
" Le pire est qu'on  ne voit rien de précis qui soit capable d'arrêter cette descente vertigineuse, a indiqué l'économiste, expliquant que les insttrument de la  Banque de la République d'Haïti (BRH) ne sont plus efficaces, les réserves sont réduites a une peau de chagrin, à peine 800 millions de dollars.
De plus, on ne peut plus parler de production nationale, a-t-il dit.
Face à cette escalade,si l’opposittiion n’arrive pas à renverser  le gouvernement, la dégradation de la monnaie locale (la gourde) avec un taux qui pourrait atteindre les 100-150 gourdes pour 1 dollar, pourrait se charger de le faire. 
Le gouverrnement va sans doute vouloir verser dans la repression, face à une population qui ne va  certainement pas rester les bras croisés,
Pour le Docteur  Eddy Labossière, ce gouvernement est un gouvernement illogique qui n'a aucun sens de la mesure. Meme sans budget,  il a versé dans  des dépenses abusives ayant provoqué  un deficit de de 18 milliards de gourdes.


Malgré l’effondrement du pouvoir d’achat des citoyens, les dépenses courantes de l’Etat ont augmenté de 35% au cours du dernier trimestre, dénonce-t-il.
 Il appelle à un etat d’urgence economiique, impliquant notamment la reduction de la taille du gouvernement, le rétablissement de la banque centrale dans ses droits, et que chaque banque et  ambadssade ne puisse décider d’elle-même du taux de change.

mardi 22 janvier 2019

Le président Jovenel Moïse pas du tout satisfait de la marche du processus de dialogue lancé par son premier ministre: le chef de l’Etat a exprimé en public ce désaveu au forum national organisé ce mardi


Le président Jovenel Moïse pas du tout satisfait de la marche du processus de dialogue lancé par son premier ministre: le chef de l’Etat a exprimé en public ce désaveu au forum national organisé ce mardi

Port-au-Prince, 22 janvier 2019- (AHP)- Le président Jovenel Moise a exprimé jeudi son insatisfaction face à la participation au  forum national organisé ce mardi au Centre de Convention de la Banque de la republique d’haïti, pour faire le point sur ce qui a dejà été fait dans le cadre de l’élaboration du pacte de gouvernabilité.

Comme dans une sorte de désaveu public du travail accompli, le chef de l’Etat qui traverse des moments difficiles notamment  sur le plan de la popularité,  a fait savoir que tous les secteurs et personalités qu’il avait demandé au premier ministre d’inviter, n’étaient pas dans la salle.
“ Il y a des gens importants qui ne sont pas présents, il faut continuer encore à travailler”, a-t-il conseillé au premier ministre Céant”, faisant savoir que son dialogue, il le lancera le 7 février prochain

“Il doit poursuivre avec les consultations afin de sensibiliser davantage tous les leaders de groupes organisés à monter à bord du train du dialogue initié depuis le 21 novembre 2018”, a encore fait savoir Jovenel Moïse, dont la rumeur veut qu’il ne fasse pas totale confiance à son PM.

La plupart des leaders de partis politiques les plus connus ont  brillé par leur absence, lors de ce forum.
On a toutefois observé la présence  de Clarens Renois (UNIR) et de Victor Benoit du Rassemblement des Sociaux  democrates.

Comme pour atténuer les propos du president, le Premier ministre qui ne semblait pas devoir intervenir, avait pris a parole pour faire savoir que lors d’un bref échange avec le président, il a compris que celui-ci n’était pas satisfait de la marche des choses.

Il a félicité le président Jovenel Moise d’avoir pris l’engagement d’initier ce dialogue et de lui avoir confié la tache de mener le processus.

Il a du coup renouvelé sa volonté de poursuivre avec les consultations comme le veut, a-t-il dit,  le président  afin d’encourager le plus de gens possibles, sà s’assoir à bord de la table du dialogue.

Plusieurs personnalités se sont demandés si les deux hommes n’avaient pas communiqué auparavant, autrement le chef de l’Etat n’aurait pas eu besoin de ce désaveu public.

M. Moise a fait savoir par ailleurs que le processus de dialogue  entamé par son administration est direct et sincère et que tous les sujets peuvent être abordés au cours des discussions.
Plusieurs hauts responsables de l’Etat dont le le président de la cour de Cassation, Me Jules Cantave et le président de l’assemblée nationale Carl Murat Cantave ont pris part à ce forum.