jeudi 10 mars 2016

La chambre basse sur le point de fixer une date pour la cérémonie de présentation de l'énoncé de politique générale du premier ministre, Fritz Jean: le président a.i du sénat informe que le grand corps se prononcera sur la déclaration aussitôt après le verdict de la chambre bass



e

Port-au-Prince, le 10 mars 2016 – (AHP) -Le président a.i du Sénat, Ronald Larèche, a fait savoir jeudi que le grand corps se prononcera sur l’énoncé de politique générale du premier ministre, Fritz Jean, ausitôt après le verdict de la chambre basse.

M. Larèche appelle ses collègues à respecter les engagements pris par les deux chambres dans le cadre  l’accord du 6 février dans lequel elles avaient promis d'acorder un vote favorable à l'enoncé de politique génerale du premier ministre.

On sait déjà comment voteront certains sénateurs. L’élu du Nord, Wetzner Polycarpe a indiqué  qu’il est favorable à la validation de la declaration de politique générale de Fritz Jean.

Il a dit n’avoir aucune réserve sur le profil du concerné mais affirme un certain desaccord avec la composition du cabinet ministériel.

Pour sa part, le député  Steeven Benoit a fait savoir que le vote ne se fera plus à main levée mais sera plutôt nominal au sénat, selon une modification des règlements intérieurs.

Le sénateur  Benoit, également premier secrétaire du grand orps , s’en réjouit, estimant que ce changement  garantira plus de transparence dans les positions exprimées.

Il a rappelé  par ailleurs que la loi fixe à 17 le nombre des ministères et invite le premier ministre, Fritz Jean, à acheminer au parlement les dossiers des membres de son équipe à des fins d’examen.

L'un des sénateurs du Sud  Jean-marie Salomon réputé jusqu'ici proche du bloc minoritaire, a  affirmé mercredi  n'être d'aucun bloc palementaire,. Il se déclare  aujourd'hui favorable  au déblcage de la situation pour favoriser l'avènement d'un nouveau gouvernement.

A la chambre basse, on  ne devrait pas tarder à fixer une date pour la cérémonie de présentation de la déclaration de politique générale du premier ministre, Fritz Jean. C’est ce qu’annonce le premier secrétaire de cette assemblée, Abel Descolines.

L’élu de Mirebalais explique que le retard constaté est dû à la complexité de certaines formalités et rejette les allégations selon lesquelles le parlement constituerait un obstacle au dénouement de la situation.

Toutefois, un groupe de  députes proches de l'ancien régime continuent de proférer des menaces et de lancer des propos jugés virulents et irrespectueux.

Ainsi, le président du Bloc APH Rony Célestin affirme que  son groupe est pret à casser les reins au premier minisre Fritz jean et à destituer le président à la date du 14 mai.

Allant dans le même sens, le secrétaire général de l’organisation politique dénommée Mouvement Démocratique pour l’unité nationale, Oscar Jocelyn, rend le président Jocelerme Privert responsable des contestations dont fait l’objet le premier ministre, Fritz Jean, de la part de certains parlementaires.

Selon lui, ce choix n’a pas été fait sur une base consensuelle. Il invite le président à nommer un nouveau premier ministre.

Cependant, la plateforme Pitit Desalin accuse les parlementaires du PHTK de blocage. Le secrétaire géneral adjoint de la Plateforme Assad Volcy déplore que l'enoncé de politique générale du premier ministre Friz Jean ne soit toujours pas ratifié.

M Volcy estime anormal que des gens qui devraient être en train  de rendre des comptes pour la mauvaise gestion des fonds publics, soient en train de faire du chantage et de conditionner leur vote à de pots de vin ou de postes dans l'admnistration publique.

0 commentaires:

Publier un commentaire