mardi 2 août 2016

La porte-parole du CEP assure que les préparatifs vont bon train pour l'organisation des joutes du 9 octobre et que l'organisme électoral n’a enregistré aucun retard dans son calendrier



Port-au-Prince, le 2 aout 2016 – (AHP) -  La porte-parole du conseil électoral provisoire, Nicole Siméon, a indiqué mardi que les préparatifs vont bon train dans la perspective de l’organisation des élections prévues le 9 octobre prochain.

Le CEP, a-t-elle tenu à souligner, n’a enregistré aucun retard dans son calendrier. Elle a aussi assuré que, contrairement aux inquiétudes de certains acteurs, le processus d’authentification des cartes d’identification nationale n’aura aucune incidence sur la participation des électeurs inscrits au plus tard 12 juillet dernier, date à laquelle la liste électorale a été fermée.

Il s’agit d’un processus interne à l’office national d’identification qui ne va pas affecter le scrutin du 9 octobre, a-t-elle précisé, promettant que le budget détaillé  sera bientôt publié.

Pour le moment, le CEP reçoit les inscriptions en ligne pour les mandataires et ils ont jusqu’au 23 aout pour le faire.

Le CEP procède également au rapatriement du matérielsnon sensible en vue d’identifier ceux qui peuvent être utilisés lors du prochain scrutin, a dit Nicole Siméon, ajoutant que le CEP va aussi utiliser des mandataires communautaires qui seront proposés par des organisations de la société civile.

Nicole Siméon a aussi rappelé que la reproduction des cas des circonscriptions de Borgne et de Petit-Goave au BCEN spécial qui a eu lieu ce mardi a été motivée par le fait que, dans le premier cas, il  y a eu des décisions contradictoires, alors que dans le second, les juges qui avaient siégé au BCEN de 2015, n’avaient pu s’entendre sur une décision finale.

Madame Siméon a aussi rappelé que 3 commissions ont été constituées pour diligenter une enquête administrative dans pas moins de 13 circonscriptions.

Elles auront à produire leurs rapports dans un délai de 5 à 15 jours à partir de leur date de constitution, soit le 28 juillet dernier.

0 commentaires:

Publier un commentaire