mercredi 3 août 2016

A environ deux mois de la présidentielle fixée au 9 octobre , le jeu des alliances semble se préciser.


Port-au-Prince, le 3 aout 2016 – (AHP) – A environ deux mois de la prochaines présidentielle fixée au 9 octobre , le jeu des alliances semble se préciser.

Des candidats du G30 informent s'être désistés au profit d’un candidat unique en la personne du leader du parti  KLE, le Directeur de média, Jacques Sampeur.

Ce dernier devrait participer aux élections  sous la bannière du regroupement des candidats du G-30 et alliés. Il s’agit des candidats Nelson Flécourt de OLAH, Jean Hervé Charles du parti pour l’évolution nationale haïtienne PENH, Georges Brunet de la plateforme politique ENTRENOU, Jean Theagène du parti pour la rénovation d’Haïti et Jean-Chavannes Jeune de Canaan.

Mais ce dernier, dont le nom figure sur le document du RC-G30 , appuierait  un autre candidat d’inspiration protestante en la personne de Maxo Joseph, de RANDEVOU.

Au départ nous étions trois à vouloir représenter le G30 et alliés mais on a finalement choisi M. Sampeur, a dit Nelson Flécourt qui affirme que la décision de présenter une candidature unique devrait favoriser l’organisation d’un scrutin à moindre coût.

Interrogé sur la décision du leader de Canaan, Jean-Chavannes Jeune, de faire alliance avec un autre candidat, Jacques Sampeur a affirmé que le G30 est une plateforme laïque.

Dans le même temps, le pasteur Jean-Chavannes Jeune, annonçait sa décision de souvenir le candidat de RANDEVOU, Maxo Joseph. Il a fait état d’un groupe de 7 candidats de confession protestante qui appuie le plus jeune d’entre eux.

Pour sa part, Maxo Joseph qui se dit honoré et fier d’avoir été choisi, a promis de ne pas décevoir ses collègues. Mais aucun d’entre eux n’a voulu préciser l’identité de tous les candidats d’inspiration protestante ayant endossé la candidature du leader de RANDEVOU.

Il faut signaler que le responsable du réseau national des pasteurs pour le développement, RENAPAD, Wismond Jeune, a critiqué la démarche de ces candidats, arguant que l’ensemble des organisations du secteur protestant aurait dû être consulté.

0 commentaires:

Publier un commentaire