vendredi 29 juillet 2016

Manifestation pacifique à Pot-au-Peince à l'occasion du 101e anniversaire du debut de l'occupaion américaine d'Haïti de 1915: :réclamation du jugement symbolique des auteur des torts causés et départ des troupes onusiennes du territoire national





Port-au-Prince, le 28 juillet 2016 – (AHP)- Commémoration ce jeudi 28 juillet du 101e  anniversaire du premier débarquement américain en Haïti.

Pour marquer cette date, plusieurs organisations de la société civile dont MOLEGHAF, Esklav Revolte et Anbake pou Chanje ont organisé une marche pacifique au cours de laquelle des centaines de personnes réclamaient justice en faveur des victimes des torts de l’occupation.

Les manifestants ont également réclamé le départ des troupes onusiennes du territoire national, tout en dénonçant des exactions de toutes sortes commises par  des casques bleus.

Ils appellent le président provisoire Jocelerme Privert à poser des actes concrets en faveur de la désoccupation du sol haïtien.
                                                                                                                     
La Jeunesse Ouvrière Chrétienne d’Haïti ( JOCH) a rappelé pour sapart  les effets désastreux de l’occupation américaine sur Haïti et lance un appel a une mobilisation citoyenne contre les influences de la communauté internationale.

Le responsable de communication de JOCH, Frandy Jasmin,  réclame  de l’Etat  haïtien des dispositions concrètes qui puissent  sortir le pays du joug du néo-impérialisme.

De son côté, l’écrivaine,  Myrtha Gilbert, salue l’initiative qui consiste à organiser un procès symbolique pour juger les auteurs des torts causés à Haïti.

Elle croit savoir, toutefois, que des secteurs étrangers auraient financé cette initiative, ce qu'elle considère comme une absurdité.

Myrtha Gilbert a souligné  que l’occupation américaine  d’Haïti laisse  des séquelles graves sur l’agriculture du pays et sur la mentalité de la population entre autres.

0 commentaires:

Publier un commentaire