mardi 26 juillet 2016

120 des 149 candidats inscrits en ligne pour participer aux prochaines sénatoriales, ont fait le dépôt de leurs pièces: Le délai accordé aux aspirants candidats pour déposer leurs documents au CEP a expiré le 21 juillet dernier




Port-au-Prince, le 26 juillet 2016 – (AHP) – Le directeur de communication du conseil électoral provisoire, Richardson Dumesle a indiqué mardi  que sur les 149 candidats inscrits en ligne pour participer aux prochaines sénatoriales, 120 ont fait le dépôt de leurs pièces.

Le délai accordé aux aspirants candidats  pour déposer leurs documents au CEP a expiré le 21 juillet dernier.

C’est le département de l’ouest qui a inscrit le plus grand nombre de candidats, soit 20 sur 25 inscrits en ligne devant l’Artibonite 17 sur 22 et le nord 16 sur 20.

Les bureaux du contentieux électoral départemental BCED ont enregistré 10 cas de contestation  de candidature mais seulement dans 3 départements : 5 dans le sud-est, l’Artibonite 4 et 1dans le sud, a dit M. Dumesle, qui informe que le BCED de l’Artibonite commencera à siéger à partir de ce mercredi 27 juillet.

S’agissant de la session du BCEN appelée à plancher sur les cas de contestation concernant les circonscriptions de Borgne et de Grand-Goave pour les législatives de 2015, elle débutera le mardi 2 aout.

M. Dumesle a également précisé que les commissions d’enquête s’apprêtent à se rendre dans les 13 juridictions qui feront l’objet d’une enquête administrative. Il informe qu’entretemps, le CEP a lancé le processus de recrutement de son personnel vacataire et priorise les instituteurs.

C’est dans cette perspectives qu’une correspondance a été envoyée au ministère de l’éducation nationale.
Y aura-t-il une nouvelle tentative de réunir l’assemblée nationale pour statuer sur le mandat du président provisoire? Le deuxième secrétaire du sénat, Jean Mary Salomon affirme que les divergences restent entières entre les blocs politiques

Port-au-Prince, le 26 juillet 2016 – (AHP) -Incertitude totale sur la possibilité d'une nouvelle tentative séance en assemblée nationale en vue de statuer sur le mandat du président Jocelerme Privert.

Députés et sénateurs ont échoué par 4 fois à  réaliser  cette seance.  Les  parlementaires  de  l'opposition  membres  du PHTK et alliés ont , soit infirmé  le quorum ou fait du marronage.

Le deuxième secrétaire du bureau du sénat Jean Marie Salomon a fait savoir ce mardi que les divergences restent entières entre les blocs politiques. Et quoiqu'il affiche encore un certain optimisme, en faisant savoir que le bureau de l’assemblée nationale continue de travailler pour aboutir à la séance mise en continuation, il reconnait n’être  pas en mesure de donner une date.

Cependant, beaucoup de secteurs croient que cette question n'est plus à l'ordre du jour, le cap ayant été mis sur les élections.

                                                 

0 commentaires:

Publier un commentaire