mercredi 28 octobre 2015

L’observatoire citoyen de l’action des pouvoirs publics en Haïti pas du tout satisfait des dispositions qui ont été prises pour la participation des groupes vulnérables aux élections du 25 octobre dernier




Port-au-Prince, le 28 octobre 2015 – (AHP) - L’observatoire citoyen de l’action des pouvoir publics en Haïti OCAPH a rendu public ce mercredi, le rapport de ses observations sur la participation des groupes vulnérables aux  élections du 25 octobre dernier.

Le directeur exécutif de l’OCAPH Karl Jean-Louis, a cité entre autres les personnes handicapées, les femmes et les jeunes.

Pour le premier groupe, l’OCAPH n’est pas du tout satisfait des dispositions qui ont prises en leur faveur,  déplorant notamment une carence de structures d’accueil pour les personnes à mobilité réduite dans les centres de vote.

Ce qui, a-t-il dit, a réduit considérablement le taux de participation des personnes handicapées au scrutin de dimanche. Il a aussi  fait état d’un manque d’accompagnement dans les centres de vote en vue de faciliter leur participation au scrutin du 25 octobre.

Karl Jean-Louis souligne que l’accessibilité des personnes souffrant de déficience, n’est pas seulement liée à la façon dont les bâtiments sont construits, mais surtout aux mesures d’accompagnement adoptées

De plus, il a fait remarquer qu'en raison  de programmes peu convaincants des candidats et des partis politiques, la participation des jeunes aux élections du 25 octobre, a également été très réduite.
Environ 6 millions d’électeurs étaient appelés à élire un président, 18 sénateurs, 111 députés et l’ensemble des cartels municipaux du pays.

0 commentaires:

Publier un commentaire