mercredi 6 avril 2016

Les organisations Fòs Delmas et Zantray pèp conditionnent la poursuite du processus électorale à la mise en place de la commission de verification



Port-au-Prince, le 6 avril 2016 – (AHP) –La Plateforme Politique ''Zantray Pèp'' presse les autorités de mettre sur pied la commission de vérification électorale.

Le coordonateur général de la Plateforme Wilder Chéry estime que la poursuite du processus électoral doit passer nécessairement par la mise en place de cette commission et accuse des représentants de la communauté internationale de tenter d’empêcher l’enquête sur les élections de 2015.

De son coté, le porte parole de Zantray Pèp, Stello Clifford estime que la commission de vérification électorale devrait être composée de Fanmi Lavalas, de représentants du G8, du G30,  et du PHTK.

L'organisation Fòs Delmas critique pour sa part  des diplomates étrangers accusés de faire pression sur le président Jocelerme Privert pour empêcher  la mise en place de la commission de vérification électorale.

La coordinatrice Magalie Lacroix estime qu’une enquete approfondie sur les scrutins de l’an dernier est une condition indispensable à la poursuite du processus électoral et menace d’organiser des manifestations de rues si les autorités continuent de tergiverser.

Par ailleurs, Mme Lacroix qualifie de troublante la présence du sénateur Youri Latortue a la tête de la commission d'Ethique du grand corps, soulignant les controverses qui entourent l’élection de ce parlementsaire accusé d'avoir benéficié d'un mode de comptage particulier.

0 commentaires:

Publier un commentaire