mardi 19 avril 2016

Des partisans de l'ancien régime Tèt Kale/PHTK dans les rues pour exiger des élections sans vérification et tout de suite: le CEP informe qu'il n'y aura pas de calendrier électoral avant fin mai



Port-au-Prince, le 19 avril 2016 – (AHP) – Les partisans de l'ancien regime  Tèt Kale/PHTK continuent de protester contre la mise en place de la commission de vérification visant à faire la lumière sur les fraudes ayant entâché les élections de 2010 ,

Ils étaient quelques centaines à manifester ce mardi encore  à Port-au-Prince, pour exiger la publication du calendrier électoral et la poursuite du processus avec notamment l’organisation du second tour de la présidentielle, en dépit du fait que le CEP a fait savoir qu'il n'y aurait pas de calendrier électoral avant fin mai.


Les partisans de l’ancien régime qui se sont rendus dans les parages du conseil électoral provisoire à Pétion-Ville,  réclamaient  des élections sans verification et tout de suite.

Tous au long du parcours, les protestataires, ils scandaient propos hostiles au gouvernement de transition.

Le coordonnateur national de la plateforme REPONS PEYIZAN, Fednel Monchéry, un défenseur zélé du régime Tèt Kale, a mis en garde l’équipe de transition contre toute tentative d’écarter le candidat du PHK, Jovenel Moïse, de la course électorale.

Il assure que la mobilisation va se poursuivre jusqu’à ce que le CEP fixe la date à laquelle le second de la présidentielle aura lieu.

Déjà  nouvelles manifestations sont prévues les jeudi 21 et dimanche 24 avril, jour prévu dans l’accord du 5 février pour la tenue du second tour de la présidentielle mais qui ne pourra pas être respecté.

Pour sa part, Eudes Lajoie de la plateforme politique VIKTWA, également proche de la mouvance Tèt Kale, a  accusé l’équipe de transition de vouloir se perpétuer au pouvoir.

Les acusations  des partisans et sympathisants du PHTK sont toutefois banalisés dans le camp opposé.

Comment une équipe qui n’a pas su organiser d’élections pendant 5 ans peut-elle exiger de l’équipe de transition de le faire en quelques mois?

0 commentaires:

Publier un commentaire