jeudi 30 mars 2017

Le président Jovenel Moise inaugure plusieurs centres de réception et de livraison de documents d'identification dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince: Il affirme avoir remis 10.000 passeports à l'ambassadeur d'Haïti en République dominicaine dans le cadre du processus de régularisation de la situation des ressortissants haïtiens



Port-au-Prince, le 30 mars 2017 - (AHP) - Le président Jovenel Moise a inauguré ce jeudi plusieurs centres de réception et de livraison de documents d'identification dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. 

L'occasion pour le chef de l'Etat de réaffirmer sa volonté de permettre aux citoyens de bénéficier de meilleurs services dans ce domaine. Il s'est félicité que grâce à son administration, le délai de traitement et de livraison des documents d'identification,  notamment les passeports, ait été consérablement réduit.

Avec le même personnel et les mêmes équipements, nous sommes passés à la production de 500 a 2500 passeports par jour, a dit M. Moïse. 

Des instructions formelles ont été passées afin que le citoyen qui sollicite un passeport et dont le dossier ne présente aucune irrégularité, puisse être satisfait dans un délai de 5 jours, a indiqué Jovenel Moise qui affirme reconnaitre que le processus de traitement et de livraison des passeports est souvent retardé pour alimenter la corruption.

A mon arrivée au palais national le 7 février dernier, pas moins de 117 mille demandes de passeport étaient en souffrance. Nous avions placé  les commandes de livrets mais nous n'avions pas payé les frais y relatifs, soit environ 5 millions d'euros. A date, a dit-il, une bonne partie de cette enveloppe a été acquittée et la population commence a être servie, a-t-il dit.

Le président Moise a également indiqué avoir remis un lot de 10 mille passeports à l'ambassadeur d'Haiti en République dominicaine dans le cadre du processus de régularisation de la situation des ressortissants haïtiens qui vivent illegament de l'autre coté de la frontière.
-----------------------------------------------------------------------


Des centres de réception et de livraison de documents d'identité (CLRDI), une initiative du président Jovenel Moise pour compenser la faiblesse des institutions destinées à fournir des documents d’identité. Il a lancé les opérations de deux bureaux ce jeudi à Tabarre et à Pétion-ville. Ces centres devraient pouvoir livrer 500 à 2500 passeports par jour.

Le président Jovenel Moise a remis à l’ambassadeur haitien en République Dominicaine 10 000 passeports à l’intention des sans papiers en territoire voisin. Une promesse que le chef de l’état se réjouit de pouvoir respecter. Rappelons que plus de 35 000 de nos compatriotes voisin sont menacés de déportation pour ne pas disposer des papiers légaux nécessaires à leur enregistrement au PNRE. 

Le dernier siège en jeu au sénat sera enfin comblé. Le conseil électoral provisoire a tranché en faveur du candidat du PHTK Rony Célestin dans le cadre des contestations déposées par son rival du KID, Abel Descolines au bureau du contentieux électoral national. Le député de Cerca La Source devient donc le nouveau sénateur du Centre.

Ocname Clamé Daméus remplace Jean Danton Léger au parquet de Port-au-Prince. Il a été installé aujourd’hui. Danton Léger a démissionné le jour même de l’entrée en fonction du ministre de la justice, Heidi Fortuné. 

Le député de Jacmel, Kettel Jean Philippe salue la position exprimée par Haïti lors de la réunion extraordinaire de l’OEA mardi sur le dossier du Vénézuela. Le parlementaire qualifie de honteuses les déclarations du sénateur Marco Rubio qui a tenté d’influencer la position d’Haïti sur ce dossier par des menaces de sanctions. 

La chambre députés a lancé hier  les travaux de la commission spéciale sur la constitution. Le président de cette commission Jerry Tardieu  affirme sa volonté de tenir compte des positions exprimées par les différents de la société. Le président de la chambre basse Cholzer Chancy insiste sur la nécessité que les commissaires consultent les forces vives de la nation   sur les nouvelles modifications à opérer dans la loi mère. 

0 commentaires:

Publier un commentaire