jeudi 9 mars 2017

Le premier ministre Jack Guy Lafontant devrait présenter son énoncé de politique générale au tout début de la semaine prochaine : le président du Senat Youri Latortue affirme avoir reçu le document y relatif


Port-au-Prince, le 9 mars 2017 - (AHP)- Le premier ministre Jack Guy Lafontant devrait présenter au début de la semaine prochaine, entre lundi et mardi, sa déclaration de politique générale, au Sénat de la république. 

Selon le président du Grand Corps, le sénateur Youri Latortue, le PM Lafontant a déjà déposé le document au secrétariat du grand corps. Une formalité dont il s'est chargée lui-même mercredi, a-t-il dit.

La loi prévoit que le premier ministre fasse sa déclaration de politique générale à la chambre dans les 48 heures qui suivent le dépôt du document, a rappelé le parlementaire, précisant que son assemblée ainsi que celle des députés, se prononceront de manière souveraine, sur le dossier du premier ministre du président Jovenel Moise.

Entretemps, la commission chargée d'étudier la conformité des pièces déposées par le premier ministre aux prescrits constitutionnels, mettait les dernières touches à son rapport ce jeudi. Formée mardi, elle disposait d'un délai de 48 heures pour produire son rapport, a rappelé l'un de ses membres, le sénateurs Jean-Renel Sénatus.

Parallèlement, les discussions se poursuivent avec les acteurs politiques notamment les parlementaires, en vue de dégager une majorité pour voter en faveur de la ratification du premier ministre.

Le porte-parole  de l'ancien président Michel Martelly, Lucien Jura, affirme que le président Jovenel Moise met tout son poids dans la balance pour obtenir un vote favorable à l'énoncé de politique générale du premier ministre Jack Guy Lafontant.

Les discussions sont aàne phase très avancées et elles sont prometteuses, a-t-il dit, ajoutant que tout se passe bien pour ce qui est de la formation du cabinet ministériel.

Plusieurs observateurs font remarquer que le président Jovenel Moise dont le parti PHTK et alliés qui disposent d'une majorité a la fois au sénat et a la chambre des députés, ne devrait, en principe, pas  éprouver autant de difficultés a obtenir un vote de confiance à l'énoncé de politique générale de son premier ministre.
============

0 commentaires:

Publier un commentaire