mercredi 23 novembre 2016

Nouvelle manifestation de partisans de Fanmi Lavalas contre la diffusion de faux résultats:le candidat au Sénat Louis Gérald Gilles dénonce des manœuvres visant ainsi à présenter un candidat comme le vainqueur de la présidentielle du 20 novembre 2016

Port-au-Prince, 22 novembre 2015- (AHP)-Des partisans et sympathisants de Fanmi Lavalas s'étaient rassemblés nune nouvelle fois mardi  dans le quarier de la Saline pour manifester contre ce qu’ils considèrent comme des manœuvres visant à manipuler les résultats des élections du 20 novembre.

Plusieurs médias de la capitale sont accusés d'avoir  publié de " faux résultats" en faveur du candidat Jovenel Moïse (PHTK) , moins de deux heures après la fermeture des bureaux de votes.

Selon des manifestants, dans certains cas, ces médias ont diffusé  des résultats pour des bureaux de vote où le dépouillement  n'avait même pas encore commencé, mais à partir de faux procès-verbaux.

Tout en réclamant l'application de la loi, d'autres manifestants ont dénoncé le fait que des medias liés à des membres du CEP se soient livrés pendant des heures  à de pareilles manoeuvres, sans être aussitôt rappelés à l'ordre.

Yves Jacques, un étudiant de la faculté de droit  de l'Universite d'Etat a fait savoir que "faux sondages et faux résultats sont issus de la même farine".

Des agents de la police ont empêché  les  manifestants de défiler. Ce qu'a dénoncé le candidat au sénat Louis Gérald Gilles qui réclame le respect du vote populaire et dénonce des manœuvres visant à présenter un candidat comme le vainqueur de la présidentielle du 20 novembre 2016.

Parallèlement, un secteur de la presse a accusé des manifestants d'avoir proféré des menaces contre  les médias responables de la publication des " faux résultats".

0 commentaires:

Publier un commentaire