lundi 14 novembre 2016

La Police Nationale d’Haïti et la MINISTAH informent que le plan de sécurité pour la journée électorale est fin prêt:: 9400 policiers nationaux, 1400 policiers de l’UNPOL, la police des nations unies, ainsi que 80% de la composante militaire de la MINUSTAH seront mobilisés






Port-au-Prince, le 14 novembre 2016 – (AHP) – Les autorités policières ont signé ce lundi le plan intégré de sécurité pour les élections du 20 novembre.

Le document a été paraphé par le directeur général de la police nationale, Michel-Ange Gédéon, le commandant de la force militaire de la mission des nations unies pour la stabilisation MINUSTAH, le lieutenant-général Ajax Porto Pinhiro et le commissaire de police commandant la composante de l’UNPOL, le général de brigade Georges-Pierre Monchotte.

Selon le patron de la PNH, pas moins de 9400 policiers seront mobilisés pour assurer la sécurité durant la journée électorale avec une attention soutenue sur les zones ayant la réputation d’enregistrer des troubles en période électorale.

Des policiers seront aussi disponibles pour assurer ses tâches quotidiennes, en protégeant les vies et les biens, a dit M. Gédéon.

Pour ce qui est des élections, environ 1400 policiers de l’UNPOL, la police des nations unies, ainsi que 80% de la composante militaire de la MINUSTAH, seront mobilisés.

Les forces de l’ordre vont aussi accompagner l’UNOPS, dans l’acheminement et la sécurisation du matériel électoral dans les centres de votes. L'acheminement du matériel sensible dans les centres de vote  devrait commencer à partir de ce mardi.

Beaucoup de gens s’inquiètent du climat sécuritaire à quelques jours du scrutin du 20 novembre, en raison notamment  de la saisie de trois cargaisons d’armes et de minutions entre les mois de septembre et novembre  dont deux à Saint-Marc, ainsi que le nombre important de prisonniers, plus de 170, qui se sont évadés récemment de la prison civile de l’Arcahaie, qui hébergeait notamment des condamnés pour viols, vols, enlèvements et assassinats.    

0 commentaires:

Publier un commentaire