lundi 27 juillet 2015

La plupart des bulletins de vote destinés au 1er tour des législatives arrivés ce dimanche: le président du CEP salue un pas important vers la réalisation de ces joutes

Port-au-Prince, le 26 juillet 2015 – (AHP) – Le conseil électoral provisoire a reçu ce dimanche à l’aéroport Toussaint Louverture, une cargaison de matériel sensible arrivée de Dubaï et comprenant les bulletins de vote pour le 1er tour des législatives.

Le président du CEP Pierre-Louis Opont a souligné que tous les bulletins sont arrivés à Port-au-Prince sauf ceux du département de l’ouest, attendue dimanche 2 aout. 

 Il assure n’avoir aucun doute sur la qualité des bulletins ,faisant savoir la délégation qui s’était rendue à Dubaï le mois dernier, avait vérifié les échantillons. De nouvelles vérifications auront lieu dans nos entrepôts et nous avons 48 heures pour réagir, a dit le président du CEP.

L'arrivée des bulletins marque une nouvelle étape vers la réalisation des législatives partielles fixées au 9 août 2015

Présent à l’aéroport Toussaint Louverture au moment de la réception des bulletins ce dimanche, le ministre-délégué auprès du premier ministre et chargé des questions électorales, Jean-Fritz Jean-Louis, a salué un pas important qui vient d’être franchi dans le processus électoral. 

 Il a donné la garantie que le gouvernement va continuer à appuyer le conseil électoral provisoire afin que les élections du 9 aout soient une réussite. Il l encourage une large participation des citoyens aux élections de 2015.

Pour ce qui est du financement des partis politiques, M. Jean-Louis a confirmé que l’émission des chèques devrait avoir lieu durant la semaine.

Il a indiqué vendredi, que le gouvernement a modifié la formule annoncée le 22 juillet dernier, suivant laquelle les 500 millions de gourdes seront repartis.

Au lieu de 30%, les partis agréés recevront 10% du montant total, selon le ministre délégué ajoutant que 20% ira aux candidats à la députation contre 10% annoncé précédemment. 

Pour le reste les candidats au sénat recevront 10%, ceux aux collectivités territoriales 25% et les candidats à la présidence recevront 20% du montant total.

Des modifications qui, a-t-il dit, ont été apportées suite aux remarques de plusieurs responsables de partis politiques. 

 S’agissant de la question sécuritaire, le president du CEP Pierre-Louis Opont affirme que le l'organisme électoral travaille avec les forces de l’ordre de manière à qu’elles assurent convenablement la sécurité de l’électorat.

"Nous sommes vigilants mais pas inconfortables, a dit Pierre-Louis Opont, ajoutant que le CEP n’a aucune confirmation que les décès enregistrés cette semaine, sont en relation avec le processus électoral. 

 Trois jeunes hommes ont été retrouvés morts jeudi dans la commune de Carrefour. Un candidat à la députation ainsi que sa plateforme (Vérité) ont revendiqué les cadavres comme ceux de leurs partisans, tués , ont-ils dit, parce qu'ils collaient des posters.

Le jour même, la police qui informait être prête pour sécuriser ls élections, faisait savoir que c'est à partir des résultats de l'enquête ouverte sur ces cas qu'on saura s'ils ont liés au processus électoral. 

 De son côté, une candidate du parti Fusion pour la 3ème circonscription de Carrefour, Pédrica Saint-Jean, commentait vendredi: il faudrait savoir si ces personnes ont été tuées pace qu'elles collaient ou parce qu'elles décollaient des photos

0 commentaires:

Publier un commentaire