mercredi 29 juillet 2015

En tournée dans le Sud le week-end dernier, le président Martelly a apporté son appui aux candidats de son parti, mais il a été épinglé pour des propos jugés grivois et pour une utilisation abusive du matériel de l'Etat

Port-au-Prince, le 28 juillet 2015 – (AHP) – Le président Michel Martelly a mis fin lundi à une tournée dans le département du Sud où il est allé apporter son appui aux candidats de son parti (PHTK). 

 Le chef de l'Etat qui a visité plusieurs communes dont les Cayes, Camp-Perrin et Torbeck, s'en est pris une nouvelle fois aux adversaires de son regime qu'il a accusé de n'avoir rien fait pour la population. 

 Cependant, Michel Martelly a été l'objet de nombreuses critiques, pour des propos jugés grivois qu'il est accusé d'avoir débités et aussi pour une utilisation jugée abusive des biens et du matériel de l'Etat pour faire campagne en faveur des candidats de son parti. 

 L'ancien député Guy Gérard Georges (Fanmi Lavalas) candidat à sa réélection, a fait savoir qu'il reconnaissait au chef de l'Etat le droit de faire de la publicité pour les candidats de son parti, cependant il a jugé indécent que M. Martelly ait déplacé la présidence avec tout ce qu'elle contient de biens de l'Etat, pour faire la promotion de ses protégés.

0 commentaires:

Publier un commentaire