mercredi 13 décembre 2017

Carence de visas dominicains : des retards énormes dans les différents consulats, mais aucune note officielle jusqu’ici de la représentation consulaire dominicaine


Port-au-Prince, 13 décembre 2017- (AHP)- Une carence de visas affecte les services consulaires dominicains en Haïti, non sans des répercussions sur les agences de voyages s’ occupant des échanges entre les deux pays et la programmation de certaines activités binationales.
Depuis environ quatre semaines, les consulats dominicains dont le consulat général à Pétion Ville et les postes consulaires des villes de Ouanaminthe, Cap Haïtien, Belladères et  Anse à Pître, présentent un retard énorme dans la livraison des passeports estampés du visa, bien qu’il s’agisse d’une période de haute demande.
Cette période a commencé depuis les jours fériés de début de novembre pour prendre fin après le carnaval haïtien.
Le tarif actuel au consulat de Pétion ville est de US$ 230 pour un visa multiple d’un an, la catégorie la plus sollicitée par les voyageurs haïtiens. Un tarif jugé excessivement cher en comparaison avec le visa américain valable pour 5 ans pour un pays avec lequel Haïti n’a pas de frontière terrestre, dont le visa est à 160 dollars.
La situation qui prévaut aux consulats dominicains affecte énormément dejà  les agences de voyages qui ont dû dans certains cas, faire récupérer des passeports déposés par des clients depuis plus de 15 jours. De même que des groups d’artistes d’artistes, des gens du théiatre et des équipes sportives qui ont dû re-programmer des activites.
Neanmoins, cette situation n’a aucun effet  pour les citoyens haïtiens detenteurs d’un visa américain, canadien ou Schengen qui peuvent voyager en terre voisine en payant une carte de tourisme de US$ 20.
De sources combinées à partir des statistiques datant de 2015 de la Direction Générale de l’Immigration dominicaine les projections pour la fin de l’année 2017 seraient autour de 200,000 personnes à utiliser l’un des points frontaliers pour entrer en territoire dominicain dont 98% de nationalité haïtienne
Ces chiffres, sans compter les voyageurs haïtiens qui utilisent l’ aéroport Joaquim Balaguer (La Isabela) porteraient à dire que les visiteurs haïtiens en République Dominicaine apportent au départ à l’Etat dominicain environ US$ 46,000,000 par an. Une somme non négligeable qui aurait dû convaincre les responsables du pays voisin à améliorer le service des visas pour éviter une crise comme celle qui semble perturber les échanges entre les deux pays par manque de visa.

A noter qu' aucune note officielle n' a été publiée  jusqu’ici par la representation consulaire dominiciaine pour s' excuser aupres du public haitien.

0 commentaires:

Publier un commentaire