mardi 8 août 2017

Communiqué de presse de l'Association des Medias Indépendants d'Haïti


Port-au-Prince, 9/08/2017


Communiqué de presse de l'Association des Medias  Indépendants d'Haïti


L'Association des Medias Indépendants Independants d'Haïti (AMIH) condamne avec la dernière rigueur les menaces de mort proférées par le maire des Cayes Jean  Gabriel Fortuné contre le journaliste Jean Nazaire Jeanty de la Radio Lebon FM, également correspondant de Caraïbes FM, dans l'exercice de sa profession.

L'AMIH condamne l'impertinence du maire qui a réiteré ses menaces sur plusieurs stations de radio de la capitale, donnant l'impression d'avoir droit de vie ou de mort sur le journaliste: "pourquoi  ne doit-il pas mourir s'il a osé critiquer l'insalubrité de la Plage de Gelée": une déclaration du maire qui a valeur d'un appel à l'assassinat et qui montre que Gabriel Fortuné n'a aucun respect pour la vie.

L'intention du maire réaffirmée avec tellement d'insistance vaut donc ici l'acte.  Et ses tentatives de diffamation à l'encontre du journaliste, ne peuvent en aucun cas justifier ses dérapages.

L'Association des Medias Indépendants  d'Haïti tient à rappeler que nul n'est au-dessus de la loi et demande aux journalistes de ne pas se laisser intimider par des zélés qui croient pouvoir remettre en question la liberté de la presse, leur imposer leurs lois et les réduire au silence par des menaces de mort.

 L'AMIH solidaire appelle également ses membres,  les journalistes des Cayes et du reste du pays, ainsi que les associations de presse et de médias à rester unis pour porter le maire Jean Gabriel Fortuné à présenter ses excuses au journaliste Jean Nazaire Jeanty, pendant qu'elle appelle l'appareil judiciaire à assumer ses responsablités face à un comportement aussi nocif.



Georges Venel Remarais
Président AMIH







0 commentaires:

Publier un commentaire