mercredi 3 janvier 2018

Titres du 3 janvier 2018

- Mauvais temps sur Haïti: : plusieurs départements du pays dont la Grande-Anse, les Nippes, le Nord, le Nord-est, le Nord-Ouest, l'Ouest et le Sud devraient être frappées par de fortes pluies, à partir de ce mercredi soir, en raison du déplacement d'un système frontal, selon la protection civile.Les habitants des zones à hauts risques  d'inondation,  de glissement de terrain et d'éboulement sont appelés à la prudence, à l'approche de ce système.

-Célébration le 1er janvier, du 214e anniversaire de l’indépendance d’Haïti. Comme d’habitude, les cérémonies officielles se sont tenues aux Gonaïves. Le président Jovenel Moise a, dans son discours de circonstance, salué les prouesses des Héros qui ont créé la nation. Il a promis de travailler au bien-être de tous les Haïtiens afin que le pays obtienne son indépendance réelle.  
-Le chef de l’Etat a, d’un autre coté, tendu la main à l’opposition qu’il invite à le rejoindre dans ses actions au profit de la popuation. Estimant avoir lancé d’importants chantiers depuis son arrivée au palais national, il a réaffirmé l’objectif de faire d’Haïti un pays émergent d’ici 2030.

-L ’économiste Camille Charlmers soutient que les déclarations du chef de l’Etat sont peu covaincantes. Concernant l’objectf de faire du pays un état émergent en 2030, il estime cette ambition peu réaliste, vu le rythme de croissance annuelle d’Haïti.

 -Les États-Unis présentent leurs voeux au peuple haïtien à l’occasion de la commémoration du 214ème anniversaire de son indépendance.

Le Secrétaire d’Etat Rex Tillerson affirme dans une déclaration que « les États-Unis et Haïti partagent une longue histoire d’étroites relations et notre avenir est encore plus étroitement lié par le fait que près d'un million d'Haïtiano-américains contribuent à la prospérité de la nation américaine et à la croissance économique d'Haïti ».

Il dit également saluer « les progrès qu’Haïti a accomplis au cours de l’année écoulée », ajoutant que « les États-Unis demeurent déterminés à soutenir Haïti alors qu'elle s'efforce d'accroitre sa croissance économique et les investissements, en déployant tout son potentiel ».

-Le Evêques catholiques condamnent les agitations enregistrées à la Cathédrale transitoire de Port-au-prince, à l’occasion des funérailles le 30 décembre dernier du père Joseph Simoly assassiné une semaine plus tôt (le 21 décembre).
-Dans une note de presse signée par le président de la CEH, Mgr Launay Saturné, le Evêques dénoncent des agitateurs et des perturbateurs manipulés n’ayant aucun lien avec les familles spirituelle et biologique du regretté Père Joseph Simoly, ayant lancé des propos désobligeants  à l’égard du Cardinal Chibly Langlois, une situation choquante jugée inacceptable et intolérable.
-Les Evêques réclament une nouvelle fois Justice pour l’ancien vicaire de l’Eglise du Sacré-Coeur de Turgeau, estimant inacceptable  que les autorités judiciaires et policières laissent les auteurs, co-auteurs et complices de cet assassinat horrible continuer de circuler en toute impunité. Ils réaffirment l’engagement de l’Eglise dans la lutte contre la corruption, les inégalités et les injustices sociales….., faisant savoir que les provocations et les manipulations ne parviendront pas à affaiblir l’Eglise.

-L’aéroport Antoine Simon des Cayes sera ouvert à des vols internationaux, une promesse faite par Jovenel Moise lors de son dernier passage dans le département du Sud . Il affirme que ce projet devrait se réaliser avant la fin de son quinquennat.
-Evasion à la prison civile de Hinche ! 1 détenu a été tué pendant qu’il tentait de se sauver et 7 autres sont en cavale.
-Le secrétaire général de la Plateforme Pitit Desalin, Jean Charles Moise annonce la reprise de la mobilisation anti-gouvernementale le 9 janvier prochain.
-L’armée dominicaine a découvert puis jeté 15 000 litres de clairin frelaté dans le cadre de l’enquête sur le décès d’une trentaine de personnes victimes d’intoxication au méthanol sur l’île. En Haïti, les autorités se contentent d’inviter la population à la prudence. 

Les autorités bahaméennes s’aprêtent à rapatrier 163 Haïtiens interceptés en mer ces derniers jours. Elles avaient dejà rapatrié 114 Haïtiens entrés  de façon irrégulère sur leur territoire durant le week-end de la nativité.


0 commentaires:

Publier un commentaire