jeudi 12 avril 2018

Les titres du 12 avril 2018


Les titres de Radio Solidarité/AHP du 12 avril 2018
----------------------------------------
- La lutte contre la corruption sera le point fort du Sommet des Amériques des 13 et 14 avril sans Donald Trump qui comptait transformer  le sommet  régional  en une offensive diplomatique contre le régime vénézuélien de Nicolas Maduro qui en sera également absent.
- Le président Jovenel Moise s’envole pour le Pérou ce jeudi, en vue de participer à ces assises qui se dérouleront autour du thème « gouvernabilité démocratique face à la corruption ».
-Haiti pourrait être au cœur des débats : le Bureau des organisations de defense des droits humains (BODDH) a récemment  écrit au Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, pour lui demander d’inscrire le dossier de dilapidation des fonds PetroCaribe à l’ordre du jour de ces assises.
- PetroCaribe : L’attaque armée perpétrée contre les  locaux du Réseau National de Défense des droits humains dans la nuit de lundi serait liée à l’engagement de l’institution et de son directeur exécutif Pierre Espérance en faveur de la clarification du scandale de dilapidation de 3.8 milliards de dollars.
-Nous ne céderons pas aux menaces et intimidations », déclare le militant des droits de l’homme qui rappelle les luttes menées pour la liberté d’expression en Haïti.
- L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) exprime ses préoccupations face à des actes d’intimidation contre le Directeur Exécutif du RNDDH, Pierre Esperance. Il appelle les autorités poliières à prendre des mesures urgentes afin d’assurer la protection du militant des droits humains, des employés et du siège de l’organisation. Le Directeur de Promotion des Droits Humains de l’OPC, Jude Jean Pierre rappelle l’obligation faite aux autorités étatiques de protéger tous les militants de droits humains, conformément à la déclaration sur la protection des défenseurs des droits de l’homme adoptée par les nations Unies en 1998.
-La Formation de la nouvelle équipe gouvernementale préparation, selon la présidence. Mais les partisans du régime sont impatients de voir ceux qui ont fait la campagne du candidat Jovenel Moïse intégrer le gouverment, suite à toutes une série de promesses non tenues, selon eux, par le président Jovenel Moïse,
- Le porte parole de l’Alternative Socialiste (AS0) le Dr Jean Henold Buteau  dit analyser   la posture d’un président de la république qui ne fait que des promesses fallacieuses, sans se soucier de leur realisation, ou  du changement en termes de conditions matérielles d’existence de la population. il fait savoir que le comportement du président s’explique par le fait qu’il n’est motivé que par la jouissance  personnelle du pouvoir.
-Des centaines de personnes ont gagné les rues ce mercredi pour dénoncer l’insécurité qui  frappe plusieurs quartiers de Port-au-Prince. Ces citoyens venus de Martissant et d’autres  zones avoisinantes dont Village de Dieu appellent les autorités policières à reprendre le contrôle de la situation face à des groupes armés qui circulent librement et qui menacent leurs vies.  Les manifestants réclamaient notamment l’arrestation des chefs de gang nommés Arnel et Bourgogne.
-Le député de la troisième circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire estime que les conflits armés dans des quartiers de Martissant sont une conséquence de la démission de l’Etat. Selon lui, un service de renseignement efficace au niveau de la police aiderait à planifier des opérations pour déloger les bandits sans causer de graves dommages collatéraux.
-Plus d’une vingtaine de députés écrivent au premier ministre Jack Guy Lafontant pour dénoncer des faux pas dans l’application du budget 2017-2018. Les parlementaires disent prendre acte des déclarations du ministre des finances, Patrick Salomon,  sur le dépôt du projet de budget rectificatif dans les prochains jours, ils menacent de boycotter les travaux, si le gouvernement ne se conforme pas aux exigences légales sur la reddition des comptes et le décaissement des fonds alloués à des projets de développement des collectivités territoriales.
-Le député Joseph Manès  estime que le chef du gouvernement n’a pas la compétence nécessaire pour conduire l’action gouvernemenale, notamment en matière de sécurité.
-La 4eme édition « Village Alternatiba » tenue les 6 et 7 avril dernier à Hinche et sur le site de Bassin Zim a été une réussite, selon le comité organisateur. Près de 2800 personnes ont pris part à cette activité qui s’est  déroulée sur l’agriculture et la responsabilité citoyenne, se réjouit le Coordonateur de Alternatiba Haïti, David Tilus.
Nouvelle secousse tellurique mercredi soir dans le Nord-ouest, une secousse de magnitude 4 et dont l’épicentre a été localisé à 37 kms de Port-de-paix, le chef-lieu du département, selon le bureau des mines et de l’énergie.

0 commentaires:

Publier un commentaire