vendredi 27 juillet 2018

Les titres de Radio Solidarité/AHP du 27 Juillet 2018



-Le chef de l’Etat a-t-il appris des leçons des évènements des 6 et 7 juillet ? Selon la femme politique, Josette Bijou, l’une des premières mesures à prendre serait de mettre fin au  programme baptisé Caravane du Changement qui coute beaucoup trop au trésor public. Selon elle, les troubles ont été provoqués par une gestion économique désastreuse.
-Les conseillers de Jovenel Moise ont-ils encore leur place au palais national ? Ils sont accusés de n’avoir pas prévenu le chef de l’état  des conséquences de l’augmentation des prix de l’essence. L’un de ces conseillers, Me Reynold Georges répond : « les conseils ne sont pas des ordres ».
-Une grève générale est annoncée par des organisations proches de l’opposition. La population est invitée à rester chez elle lundi pour réclamer la démission du président Jovenel Moise et la libération de plusieurs dizaines de personnes arrêtées par le parquet de Port-au-Prince sous prétexte qu’elles auraient participé à des actes de vandalisme survenus lors des troubles des 6 et 7 juillet provoqués par l’augmentation abusive ds prix de l’essence.

-Dossier de la résiliation du contrat autour de la villa louée à 13.000 dollars /le mois pour le président de l’assemblée nationale : Joseph Lambert ne devrait-il pas rendre  l’argent dépensé ?
-Désignation du premier ministre ! Le député d’Anse à Foleur, Louis Marie Bonhomme conseille au chef de l’état d’aller vite et bien et dit souhaiter que la personnalité désignée soit à même d’envisager des solutions durables aux maux de la population. Même position exprimée par son collègue, Jean Willer Jean de la Croix des Bouquets.
L’homme d’affaires Réginald  Boulos est invité au parquet de Port-au-Prince lundi dans le cadre de l’enquête sur les pillages de magasins occasionnés par les protestations des 6 et 7 juillet dans la capitale.
_ Le Ministère du Commerce appelé à intervenir dans les supermarchés où les prix de nombreux produits ont augmenté, dans le cadre de la hausse des prix de l’essence à laquelle le gouvernement a dû renoncer
-Pour l’ancien sénat, teur Jean Hector Anacacis, le président Jovenel Moise est en train de faire semblant. Il croit que malgré sa série de consultations, le chef de l’état n’est pas prêt à accepter les propositions de ses interlocuteurs et qu’il a déjà fait son choix.
-Le juge Ramoncite Alcimé –déjà décrié dans le cadre de l’affaire Petrocaribe - est accusé d’avoir libéré dans des circonstances troublantes un certain Patrick Cadet qui fait l’objet d’une plainte pour le viol de sa propre fille. La mère de la victime réclame justice et sollicite l’accompagnement de toute la société pour faire condamner son ex concubin.

-Après toute une panoplie de promesses dont  l’électricité 24 heures sur 24 et récemment le Wi Fi le président Jovenel Moïse  prend le nouvel engagement de rendre l’eau potable accessible à tous
-63ème anniversaire du Konpa Direct ce 26 Juillet 2018 : Inauguration sur la place Ste Anne à Port-au-Prince, d’un buste de Nemours Jean Baptiste, créateur du compas direct ! Une initiative du ministère de la culture pour marquer le 63eanniversaire du rythme populaire qui fait vibrer les haïtiens : le  Minisre démissionnaire Guy Delvas copieusement conspué.
-Coupe du monde féminin des U20, du 5 au 24 août en France : Haïti entrera en lice le 6 août contre la République de Chine (Pékin).


0 commentaires:

Publier un commentaire