dimanche 3 juin 2018

74 ans après la mort de Jacques Roumain en 1944, Haïti est « toujours à la recherche de l’eau » , selon le sociologue Claude Roumain



Port-au-prince, le 3 Juin 2018. -  Le sociologue Claude  Rouhes funérailles, des jeunes issus de quartiers populaires ont pris possession du cercueil et l’ont transporté jusqu’au cimetière de Port-au-Prince, preuve selon lui que les couches s’identifiaient a Jacques Roumain , malgré ses origines bourgeoises.
Cela s’explique, selon Claude Roumain, par la pertinence de ses positions politiques et son indignation exprimée depuis la vingtaine contre la pauvreté des masses et les inégalités sociales.
Les jeunes peuvent puiser de cette  motivation pour continuer leurs luttes sociales, a dit Claude Roumain
qui a présenté l’héritage toujours vivant et actuel de Jacques Roumain dont la date du 4 juin ramènerait le 111 ème anniversaire.
Cet héritage demeurera actuel si le marasme et les inégalités demeurent non résolus et si plus de 70% des richesses nationales demeurent entre les mains de moins de 20 % de la population.
Le roman posthume  de Jacques  Roumain «  Gouverneurs de la Rosée »   , paru  en 1944, a symboliquement dépeint la bataille d’une communauté paysanne pour la recherche de l’Eau.
Claude  Roumain affirme  que lorsque lui, vivant dans un quartier urbanisé , assiste à la scène de voir tous les  matins des enfants avec des sceaux en main à la recherche de l’eau, il revit chaque  jour la dimension sociale de la bataille de Roumain caricaturée dans son romain a succès.
« Haïti est effectivement à la recherche de cette eau ,vu que près de 44 % de la population n’a pas accès a l’eau potable, a dit Claude Roumain

0 commentaires:

Publier un commentaire