lundi 21 janvier 2019

Les titres de Radio Solidarité/AHP du 22 janvier 2019


Les titres de Radio Solidarité/AHP du 22 janvier 2019
===========
Est-ce la fin de la rareté de carburant ? C’est vrai que des camions-citernes renflouaient les stocks  des stations-service au cours de la matinée de ce lundi.

-Mais, pas si vite, parce que le carburant fourni a une durée.

-La Sogener, une des Compagnies qui produisent de l’électricité pour l’EDH, électricité d’Haïti, a fait savoir que les 18.500 barils de diesel qu’elle a reçus ce lundi équivalent à 17 jours de prodction.

-La capitale était encore dans le noir lundi soir. L’EDH se fait peut–etre plus parcimonieuse avec l’énergie dont elle dispose.

-Cette pénurie de carburant de plus de quinze jours laisse des zones d’ombre sur les conditions dans lesquelles l’Etat s’approvisionne en pétrole. C’est pourquoi, le secteur privé des affaires demande à pouvoir placer les commandes directement sans passer par le BMPAD.
-Le gouvernement organise ce mardi au centre de Convention de la BRH un forum entre des acteurs politiques et des représentants la société civile dans le cadre du dialogue national que le Premier ministre Jean Henry Céant affirme avoir lancé.
-Selon le porte-parole de la primature, Pascal Adrien, ces discussions  auxquelles prendra part le président Jovenel Moïse, permettront d’évaluer le travail déjà accompli en vue de l’élaboration d’un pacte de gouvernabilité. Il assure que ce ne sera pas un show médiatique.

-Le gouvernement soutient  que l’élaboration du pacte de gouvernabilité constitue un pas décisif vers un accord politique pour en finir avec les crises répétées, relancer l’économie et mettre le pays sur les rails du développement.
-Les autorités ne sont pas en mesure de fixer la date des prochaines élections, vu la confusion qui règne sur le plan politique et la crise à l’Office National d’identification, c’est l’opinion du directeur exécutif du Conseil national des acteurs non-étatiques, Edouard Paultre. Il dénonce la manipulation politique de cette institution révélée par le scandale Dermalog, rappelant que la préparation de la liste électorale est l’un des aspects techniques les plus importants du processus.
-L’amendement de la constitution est l’un des défis de l’année 2019, selon le président Jovenel Moise. L’ancien ministre de la justice, Michel Brunache estime que la révision de la loi-mère du pays est une nécessité. Il soutient qu’après plus de 30 ans, un ensemble de dispositions doivent être modifiés. Me Brunache encourage toutefois les parlementaires à bien analyser les propositions d’amendement avant de les valider.
-Le juge d’instruction Ramoncite Accimé auditionne ce mercredi 23 janvier, 3 autres plaignants dans le cadre du dossier de dilapidation des 3.8 milliards de dollars du fonds petro caribe. Il s’agit de  Johnny Joseph, Guerda Rhumcil et Hlaire Saintimé.
-Le secteur démocratique et populaire invite à sa première conférence de presse pour l‘année 2019, ce mardi au Café des Copains
-L’ancien compagnon de Nice Simon, Yves Léonard,  informe que ses avocats ont fait appel de l’ordonnance rendue par le juge qui enquête sur les accusations portées contre lui par la mairesse de Tabarre. L’homme d’affaires reeputé proche du chef de l’Etat et du Premer ministre, affirme qu’il n’a pas volontairement frappé Nice Simon et accuse cette dernière de s’être jetée contre lui dans le cadre d’une dispute conjugale dans la nuit du 1er octobre 2018.
-Alors qu’Yves Léonard donnait sa conférence de presse, des féministes se sont massées devant l’hotel Kingdom pour dénoncer l’impunité dont bénéficie, selon elles,  l’ex compagnon de Nice Simon. La coordonnatrice de la SOFEA, Melissa Pierre St Louis réclame justice en faveur de la mairesse de Tabarre. 

-Dans le même temps, des proches de Yves Léonard dont de jeunes femmes. L’une d’entre elles accusée d’avoir été en  service comandé, a affirmé que Léonard avait le droit de taper Nice Simon, demandant aux journalistes s’ils n’ont jamais battu leur femme quand elle fait du désordre, quand elle couche avec d’autres hommes.
-A Santiago de los caballeros, la police recherche activement un homme qui a tenté de violer  sxuellement samedi, une vieille de 105 ans

0 commentaires:

Publier un commentaire