mardi 22 janvier 2019

Le président Jovenel Moïse pas du tout satisfait de la marche du processus de dialogue lancé par son premier ministre: le chef de l’Etat a exprimé en public ce désaveu au forum national organisé ce mardi


Le président Jovenel Moïse pas du tout satisfait de la marche du processus de dialogue lancé par son premier ministre: le chef de l’Etat a exprimé en public ce désaveu au forum national organisé ce mardi

Port-au-Prince, 22 janvier 2019- (AHP)- Le président Jovenel Moise a exprimé jeudi son insatisfaction face à la participation au  forum national organisé ce mardi au Centre de Convention de la Banque de la republique d’haïti, pour faire le point sur ce qui a dejà été fait dans le cadre de l’élaboration du pacte de gouvernabilité.

Comme dans une sorte de désaveu public du travail accompli, le chef de l’Etat qui traverse des moments difficiles notamment  sur le plan de la popularité,  a fait savoir que tous les secteurs et personalités qu’il avait demandé au premier ministre d’inviter, n’étaient pas dans la salle.
“ Il y a des gens importants qui ne sont pas présents, il faut continuer encore à travailler”, a-t-il conseillé au premier ministre Céant”, faisant savoir que son dialogue, il le lancera le 7 février prochain

“Il doit poursuivre avec les consultations afin de sensibiliser davantage tous les leaders de groupes organisés à monter à bord du train du dialogue initié depuis le 21 novembre 2018”, a encore fait savoir Jovenel Moïse, dont la rumeur veut qu’il ne fasse pas totale confiance à son PM.

La plupart des leaders de partis politiques les plus connus ont  brillé par leur absence, lors de ce forum.
On a toutefois observé la présence  de Clarens Renois (UNIR) et de Victor Benoit du Rassemblement des Sociaux  democrates.

Comme pour atténuer les propos du president, le Premier ministre qui ne semblait pas devoir intervenir, avait pris a parole pour faire savoir que lors d’un bref échange avec le président, il a compris que celui-ci n’était pas satisfait de la marche des choses.

Il a félicité le président Jovenel Moise d’avoir pris l’engagement d’initier ce dialogue et de lui avoir confié la tache de mener le processus.

Il a du coup renouvelé sa volonté de poursuivre avec les consultations comme le veut, a-t-il dit,  le président  afin d’encourager le plus de gens possibles, sà s’assoir à bord de la table du dialogue.

Plusieurs personnalités se sont demandés si les deux hommes n’avaient pas communiqué auparavant, autrement le chef de l’Etat n’aurait pas eu besoin de ce désaveu public.

M. Moise a fait savoir par ailleurs que le processus de dialogue  entamé par son administration est direct et sincère et que tous les sujets peuvent être abordés au cours des discussions.
Plusieurs hauts responsables de l’Etat dont le le président de la cour de Cassation, Me Jules Cantave et le président de l’assemblée nationale Carl Murat Cantave ont pris part à ce forum.
                                                                                          

0 commentaires:

Publier un commentaire